Les Fenêtres Hôtel Intercontinental

FrenchEnglish

Les Fenêtres

Hôtel Intercontinental

Marseille (Bouches-du-Rhône) par Patrick Faus

: cuisine sans intérêt

: cuisine correcte

: cuisine intéressante

: cuisine enthousiasmante

: cuisine exceptionnelle

Le chef lionel Lévy

Lionel Lévy a bien réussi sa vision d’une brasserie marseillaise chic et surprenante.

 

Les Fenêtres est le nom de la brasserie/bistrot chic de l’Intercontinental à Marseille. A part son restaurant étoilé L’Alcyone, le chef Lionel Lévy gère cette seconde table de l’hôtel sur une variation plus abordable et moins sophistiquée que sa table phare.

Les Fenêtres Gourmets&co

Dans un décor purement magnifique, doux et chaleureux, d’un confort absolu, il propose une carte aussi variée que riche, aussi intelligente qu’appétissante. Comme à l’Alcyone, les poissons des arrivages du Vieux Port tiennent la vedette et l’on retrouve même sa variation sur la bouillabaisse qu’il aime changer, transformer, déstructurer en apparence comme en profondeur. Entre lui et Gérald Passédat au Petit Nice ce plat mythique marseillais en voit de toutes les couleurs. Un progrès ? Ca se discute.

_ © Olivia Goldman

Il s’agit aux Fenêtres du fameux Milk-Shake de Bouille-abaisse, soupe de poisson. Servi en effet comme un vulgaire milk-shake dans un verre artistiquement penché, il se compose de trois niveaux en vertical. Un roux safrané, puis une brouillade au mascarpone, un morceau de loup poché, une émulsion de soupe de poissons au dernier étage, et un cigare au parmesan posé sur le tout. L’ensemble n’est pas vraiment agréable à déguster, surtout ce gros morceau de loup caoutchouteux et incongru, et les textures sont toutes sur le mou et l’émulsion ce qui tournent un peu à l’écœurant. Les saveurs sont là, mais un peu dispersées et manquant de force et de présence. Une variation « soft », donc actuelle, sur la belle recette emblématique de la ville.

Poêlée de cèpes © Olivia Goldman Cabillaud, haricots cocos © Olivia Goldman

Par ailleurs, une très belle Poêlée de cèpes cueillis du matin, bien marquée, à la cuisson parfaite, et qui augure bien les saveurs de l’automne.
Retour à la mer mais avec les pieds sur terre en une belle rencontre dans l’assiette d’un superbe Pavé de cabillaud, à la cuisson maitrisée, entouré d’un déliciieux ragoût de haricots cocos, et agrémenté de piquillos et passe-crassane. Une assiette chaleureuse, généreuse et une explosion de saveurs rustiques et presque paysannes. Une réussite…

Omelette _marseillaise_ © Olivia Goldman Flambage au cassis © Olivia Goldman

Une nouvelle fois, le chef surprend son monde en travaillant une Omelette « à la marseillaise », inspirée de la norvégienne, mais flambée à l’anis, ce qui change tout. Texture, goût, parfums, pas de doute nous sommes à Marseille…

Lionel Lévy a bien réussi sa vision d’une brasserie marseillaise chic et surprenante tout en gardant des plats qui ont un pied dans l’eau et un sur terre. Il s’amuse à décaler certains classiques de la région et à surprendre son monde par des variations le plus souvent réussies. Une table vivante, qui demeure à tendance marseillaise malgré la présence d’une clientèle internationale. Service et accueil plus que parfait. Prix non-violents pour cette qualité et dans cette belle salle.

1, place Daviel
13000 Marseille
Tél : 04 13 42 42 42
www.marseille.intercontinental.com
Ouvert tous les jours
Petit déjeuner, déjeuner, diner, brunch le dimanche

Petit déjeuner : 29 €
Menu L’Eventuel (déjeuner du lundi au vendredi) : 36 € (2 plats)
Menu L’Ephémère : 43 € (3 plats)
Menu Au dîner prenez le temps des mets (du dimanche soir au jeudi soir) : 68 € (4 plats)
Carte : 60 € (minimum) – 97 € (maximum)
Brunch : 82 €

191 chambres à partir de 220 €
Piscine couverte
Parking
Fitness

Haut de page