Restaurants Paris

FrenchEnglish

Pub St-Germain

Paris (VIème) par Patrick Faus

: cuisine sans intérêt

: cuisine correcte

: cuisine intéressante

: cuisine enthousiasmante

: cuisine exceptionnelle

Bar

Back to the pub !

 

Comme souvent à Paris, il y a une histoire derrière chaque porte. Le légendaire Pub St-Germain n’échappe pas à la règle. Il fut, à la fin des années 1960 et durant deux décennies au moins, le rendez-vous incontournable d’un certain type de fêtards de Saint-Germain-des-Prés. Puis, tout passe et les temps changent. De lieu à la mode il devint ringard, puis hors du temps comme la majorité des pubs de la capitale qui avaient fleuris à cette époque. Le style anglais laissa le champ libre à l’american way of life.

Salle 2

Mais la roue tourne et revoila les pubs. Le Winston Churchill renait de ses cendres et le St-Germain le suit de près. D’autant que pour ce dernier il tombe dans l’escarcelle de deux professionnels du genre et à l’identité furieusement irlandaise qui demeurent de bons spécialistes dans la manière de passer des soirées chaudes sinon arrosées. De faux pub anglais géré par Jean-Claude Cassagne, il devient un vrai pub irlandais repris récemment par les deux propriétaires des O’Sullivans, Thomas St John et Greg Smith. De quoi rassurer les plus hésitants. Back to the pub !

Salle 3

Si la déco a changé, en bien, l’espace gigantesque du lieu n’a pas bougé. Deux ou trois faux étages, des salles qui s’emboitent au fil de quelques marches, des ambiances différentes suivant les coins et recoins, le bar, et une tendance très nette au décor de bois pour retrouver une certaine rusticité des pubs irlandais. Et ca marche. L’accueil est aussi efficace que sympathique, la musique monte le soir en fonction de l’heure car on reste ouvert ici jusqu’à deux heures du matin et parfois au-delà.

Espace et étages

Côté bières, on est gâté avec un choix aussi varié qu’éclectique. On est quand même dans l’ADN d’un pub. Un peu plus faible côté vin mais ca va s’arranger, avec déjà un bon choix de vins au verre.
Pour se nourrir, aucun souci. La carte est riche, variée, ouverte, et typique d’une offre actuelle qui touche à tout avec un égal bonheur.

Chicken

Exemples ? Les Tapas sont aussi généreux que fort bien réalisés, dont de parfaits chicken ribs biens saisies et moelleux (10 €), et même punition pour les crevettes en beignets avec une sauce juste piquante comme il faut.

Le Contre-filet maturé est une belle pièce cuite comme demandée, goûteuse, servie sur planche, et accompagnée de trois sauces au choix, de frites et de quelques feuilles de salade. Parfait.
Le Fish & Chips est un des must du lieu même si sa présentation en « rouleau » est un peu surprenante et la panure mériterait d’être plus présente et plus croustillante. Sinon, encore beaucoup de générosité dans l’assiette.
Que l’on se rassure, il y a des burgers (18 €) et des pizzas (de 15 € à 19 €), des salades et des starters.
En prime, trois desserts addictifs dont le Chocolate and caramel pudding assez pervers pour vous entrainer avec lui dans un festival de douceur. En fait, c’est un pudding à l’ancienne, du caramel au Jameson (whisky), un crumble de noisettes, et une glace vanille. Après, on est tranquille !

Un come-back réussi et une preuve supplémentaire que les légendes ne meurent jamais.

Salle17, rue de l’Ancienne Comédie
75006 Paris
Tél : 01 56 81 13 13
www.pubsaintgermain.com
M° : Odéon

Carte : 38 € (minimum) – 58 € (maximum)
Main Courses : de 19 € à 29 €

Haut de page