Restaurants Paris

FrenchEnglish

Noura

Printemps Femme

Paris (IXème) par Patrick Faus

: cuisine sans intérêt

: cuisine correcte

: cuisine intéressante

: cuisine enthousiasmante

: cuisine exceptionnelle

Salle 1 © Gourmets&co

On retrouve sans surprise ce qui fait le charme et la qualité Noura

 

Nouvelle adresse dans la galaxie Noura. Cette fois c’est au premier étage du Printemps Femme, dans un espace ouvert sur le magasin. Agréable, lumineux, confortable, le décor est classique sans charger sur l’identité libanaise. On garde un pied dans le magasin du Printemps mais on est déjà un peu ailleurs.

A la carte, on retrouve sans surprise ce qui fait le charme et la qualité Noura. Pourtant, le restaurant du printemps innove d’une certaine manière puisque que le principe est de prendre des plats typiques de différents pays et de les marquer avec l’identité libanaise grâce aux épices et aux parfums du pays. L’idée est bonne et le plus souvent, ca marche.

Mais commençons, pour bien s’imprégner des saveurs du Liban, par un rafraichissement à la fleur d’oranger qui nous fait en un instant voyager à l’autre bout de la Méditerranée.

Moutabal © Gourmets&co Samaké Harra © Gourmets&co

Le Moutabal est un classique des mezzé libanais. Le caviar d’aubergine est parfumé à la crème de sésame, agrémenté de jus de citron et d’huile d’olive. Quelques graines de grenade pour le croquant donnent un plat frais, léger et fort agréable.

Bien connu également, le Samaké Harra est en fait une ratatouille de légumes légèrement épicée. Tout aussi plaisant dans un autre genre que le Moutabal.

Tataki de thon, hoummous © Gourmets&co

Le meilleur exemple de cette nouvelle approche du restaurant est le Tataki de thon, plat typiquement japonais, ici déposé sur de l’hommos, puis rehaussé par des piments doux fumés, poivrons, concombres, tomates, olives noires, coriandre, persil, menthe et sauce vierge. Un festival de parfums, et une rencontre des deux mondes bien réussie. On peut aussi découvrir le Tigre qui pleure oriental ou le Burger Kefta.

On trouve bien sûr à la carte tous les grands classiques de la maison : la soupe aux lentilles au safran, le Taboulé, la salade fatoush, etc… et toutes les pâtisseries à grignoter sur place ou à emporter.

Flazn à la fkeur d'oranger © Gourmets&co Thé à la menthe et pignons de pin © Gourmets&co

Un dessert à ne pas manquer, le Flan libanais à la fleur d’oranger. Une petite douceur discrète et efficace, parfaitement parfumée. Délicat, fin, et goûteux.

On boit du thé aux pignons de pin, ou des boissons à la fleur d’oranger et même un verre de vin libanais, puissant mais équilibré.
Accueil plaisant, service efficace et souriant, la musique est un peu forte. Le Noura Printemps est une belle parenthèse dans un trip shopping.

© Gourmets&coPrintemps Femme
58 boulevard Haussmann (1er étage)
75009 Paris
Tél : 01 53 42 46 22
www.noura.com
M° : Havre Caumartin
Ouvert aux heures du magasin, dès 9h35.
Fermé le dimanche

Menu : 29 € (2 plats + boisson)
Carte : 40 € (minimum) – 55 € (maximum)

Haut de page