Taisho

FrenchEnglish

Taisho

Paris (XVIème) par Patrick Faus

: cuisine sans intérêt

: cuisine correcte

: cuisine intéressante

: cuisine enthousiasmante

: cuisine exceptionnelle

116574324_1182229438807606_3994295332433311142_o

Il faut se dépêcher de profiter de la superbe cuisine du chef Keisuko Yamagishi avant la fin du mois d’août.

 

C’est l’excellente surprise de cet été parisien qui en manque furieusement. Le talentueux chef japonais Keisuko Yamagishi du restaurant Etude (Paris, XVIème), presque en voisin, a pris en charge la cuisine d’un endroit charmant. Sous les frondaisons des jardins du Trocadéro, quelques tables sont dressées devant l’Aquarium de Paris. Calme, silence, une légère brise dans les arbres, la Tour Eiffel comme témoin à travers les feuillages, un accueil fort aimable et un service parfait mais détendu par l’équipe du restaurant Etude.

Chef Keisuke Yamagishi

La carte est courte, ramassée, mais bien diversifiée sur des tendances japonaises assumées et parfaitement gérées. Parmi les cinq « amuses bouches japonais » proposés, l’Omelette roulée japonaise est un must de par sa fraicheur et son goût subtil rehaussé par la bonite séchée, discrète mais bien présente pour en faire un régal.

Omelette rouleģe © Patrick Faus Beignets de poulet © Patrick Faus .

Le Poulet Karaage ou des beignets de poulet fermier délicatement parfumés. Ils reposent sur des légumes de saison dont une délicate fondue d’oignons rouges et, la encore, rehaussés par une subtile sauce à la moutarde et au miel. Une petite merveille, même si les beignets sont un peu secs, soit dus à une panure un peu épaisse ou s’ils ont été réchauffés. Une assiette fort copieuse en tout cas.

Ne pas manquer non plus l’Aubergine moelleuse nappée d’une sauce douce au miso et agrémentée de fines herbes. Un superbe plat végétarien.

Verrine © Patrick Faus .

Formidable Verrine de fruits de saison au Proscecco de la chef pâtissière, Mika Okazawa, alliant glace, chantilly maison, et une bouleversante langue de chat faite maison également. Un dessert généreux, goûteux et équilibré.

Une table très plaisante. Le chef a réussi une cuisine moins technique et recherchée qu’à Etude, mais plus estivale et chaleureuse. Grâce à son grand talent, il propose des plats en harmonie avec le décor champêtre pour un plaisir gourmand très parisien. Il faut se dépêcher d’en profiter avant la fin du mois d’août.

202008 © Patrick Faus .Aquarium de Paris
5, avenue Albert de Mun
75016 Paris
Pas de réservations
Horaires : 12h-14h et 20h-22h

M° Iéna ou Trocadéro
Ouvert tous les jours
info@cineaqua.com

Carte : 32 € (minimum) – 54 € (maximum)

Haut de page