Restaurants Paris

FrenchEnglish

 

Molitor Rooftop – Paris 16ème

Texte Patrick Faus – Vidéo Olivia Goldman

: cuisine sans intérêt

: cuisine correcte

: cuisine intéressante

: cuisine enthousiasmante

: cuisine exceptionnelle

Le bon, sinon excellent, plan pour finir l’été en beauté et attaquer l’automne du bon pied.

 

Maintenant dans le giron du groupe Accor, version MGallery, l’hôtel Molitor a atteint sa vitesse de croisière et sort doucement mais sûrement de cette hallucinante parenthèse du mystérieux virus.

Tout le monde est sur le pont, du bord de la piscine jusqu’au Rooftop, pour faire à nouveau revivre ce joyau historique de l’extrême ouest parisien. Le lounge et sa Rolls garée là, toujours aussi décalée mais parfaitement réussie pour démontrer l’identité et l’esprit du lieu. La piscine, une des rares 50 mètres de Paris, est toujours aussi magnifique et par ces douces chaleurs estivales on résiste difficilement à aller piquer une tête, mais, attention, propriété privée et réservée aux seuls clients de l’hôtel ou aux membres du club Molitor.
Ouverts pour les clients extérieurs, le spa et la salle de fitness sont disponibles, et, à deux pas du lieu, Roland Garros est lui aussi prêt à revivre. C’’est pour bientôt…

La Brasserie Urbaine est pour l’instant en sommeil avec une réouverture prévue à la mi-octobre. Tout nouveau, tout beau, un nouveau chef pour l’instant discret, au beau pédigrée, travaille sur le concept d’une carte qui va en surprendre positivement plus d’un… et nous les premiers car nous serons au rendez-vous de cette découverte.

Pour l’instant, et jusqu’à la mi-octobre, tout se passe au Rooftop. The place to be absolue avec vue sur la piscine en contrebas d’un côté et tout Paris au loin de l’autre. Calme, douceur du temps, clientèle de happy people sans trop de frimes, bref une sorte d’oasis idéal dans le vide actuel parisien. La carte est dans l’esprit du lieu, agréable, pas prétentieuse, estivale et touche-à-tout avec un égal bonheur. Viandes, poissons, mezze, plat enfant, garnitures variées, tout est pensé pour s’asseoir à table cool.

On peut s’aventurer sans grands risques dans la majorité des plats d’autant que les assiettes sont copieuses. Conseillons cependant l’assortiment de mezze avec, entre autres, houmous, falafel, caviar d’aubergine, samboussek à la viande, etc. Impeccable à partager.

Toujours dans le partage, la Côte de bœuf Montbéliard pèse ses 800 grammes. Cuisson servie comme demandée, on s’applique en cuisine donc, généreuse, sauce chimichurri presque inutile tant la viande est savoureuse. En prime, des frites remarquables.

Les desserts ne sont pas vraiment le point fort de l’équipe en cuisine mais la verrine comme un fraisier se laisse manger. Par contre, bon choix de glaces et de sorbets de chez Hugo et Victor (bonne maison…).

Accueil rapide et efficace, service itou, à la fois professionnel et décontracté sans excès. Le bon, sinon excellent, plan pour finir l’été en beauté et attaquer l’automne du bon pied, en gourmand des bonnes choses et des lieux uniques. Molitor en est un, et non des moindres.

piscine © Patrick Faus (1)13, rue Nungesser et Coli
75016 Paris
Tél : 01 56 07 08 99
HT326@accor.com
M° : Porte d’Auteuil
Voiturier
Rooftop – ouvert tous les jours
Sur réservation uniquement
12h-14h30 et 19h-22h30

Carte : 50 € (minimum) – 75 € (maximum
Vins au verre de 11 € à 13 €

Haut de page