Restaurants Paris

FrenchEnglish

Qasti

Paris (IIIème) par Patrick Faus

: cuisine sans intérêt

: cuisine correcte

: cuisine intéressante

: cuisine enthousiasmante

: cuisine exceptionnelle

Terrasse © Patrick Faus

Chef Alan Geaam « Qasti c’est mon histoire de la cuisine du Liban »

 

Il était évident et prévisible qu’un jour Alan Geaam reviendrait sur ses pas pour retrouver et nous faire connaître d’où il vient et quels furent les goûts et les odeurs de son enfance. Il a ouvert son nouveau restaurant, Qasti, pour recréer à sa manière une cuisine libanaise figée par ailleurs dans des classiques uniformes et uniformisés. Avec Alan Geaam, le Liban revit, renait et porte à nouveau les couleurs et les saveurs du meilleur du Moyen-Orient.

Falafels Š Patrick Faus Houmous © Patrick Faus jpg

Dans un décor simple mais fort agréable, ouvert sur la rue par de grandes baies vitrées, une belle terrasse provisoire sur le trottoir de la rue Saint-Martin assez calme dans cette partie, et nous voila plonger l’espace d’un repas dans un autre monde.

Labnieh au saumon fumeě Š Patrick Faus Pain maison au thym libanais © Patrick Faus

A travers une carte variée et appétissante, les mezzes se font la part belle, en végétariens, carnivores et marins. Un festival de goûts, agréablement présentés et à déguster dans des coupelles ou petites assiettes. On retiendra surtout parmi tant de bonheur, une superbe Aubergine fumée à la crème de sésame (baba ganoush), un mémorable Houmous, un délicieux Kebbeh (boulettes de viande), et des falafels tendres et goûteux.

Cocotte de freekeh © Patrick Faus Glace ashta © Patrick Faus

Pour les plats, cabillaud à la sauce tagine, suprême de volaille jaune aux épices taouk et surtout un beau et généreux plat « campagnard », un classique familial au Liban, le Karrouf mahchi et cocotte de freekeh, à savoir une viande d’agneau confite, blé vert fumé aux épices, et fruits secs servi directement sur table dans sa cocotte de cuisson. Chaud au cœur et au corps.

Mini Baklawa © Patrick Faus Mouhalabieh © Patrick Faus

Le sucré à toujours été le point fort de la cuisine moyen orientale et le Liban ne faillit pas à la règle. Mini baklawa, mohalabieh doucereux (flan à la fleur d’oranger), chocolat zaatar, et surtout ne pas manquer la glace achta à base de lait, miel et fleur d’oranger. Une pure merveille addictive…

C’est au Qasti, grâce au talent, à la générosité et à l’amour du chef Alan Geaam, que l’on déguste la meilleure cuisine libanaise de la capitale. Fidélité aux origines, et la patte du chef pour sublimer l’ensemble. Une expérience gourmande et un voyage au pays où, espérons, le soleil se lèvera à nouveau.

© Patrick Faus205, rue Saint Martin
75003 Paris
Tél : 01 42 76 04 32
www.qasti.fr
M° : Etienne marcel
Ouvert tous les jours
Brunch le dimanche (buffet)

Menu : 22 € (1 mezze, 1 plat)
Vins au verre : Autour de 7 €
Menu Qasti : 37 € (1 mezze, 1 plat, assortiment de desserts ou 4 mezzes au choix et assortiment de desserts)
Menu Dégustation à la Libanaise : 45 € (3 mezzes, 1 plat, assortiment de desserts)

Haut de page