Restaurants Paris

FrenchEnglish

Comme chez Maman par Patrick Faus

: cuisine banale

: cuisine d’un bon niveau

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau…à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

Plancher, banquettes, affiches, miroirs anciens, mur en pierres apparentes… pas de doute, nous sommes dans un bistrot. Le décor est en place avec en prime l’accueil charmant et enthousiaste de la sémillante Véronique qui gère sa salle comme personne.
Incontournable aussi, l’ardoise propose chaque jour deux entrées et cinq plats en plus de la courte carte où les plats sont pour deux personnes minimum. Explication : le chef est seul en cuisine donc vite débordé. C’est une bonne raison ! Cependant n’ayez crainte, si vous êtes seul le chef n’est pas chien et on s’arrange. Étonnant Wim van Gorp qui a fait le choix de travailler en solitaire et de retrouver la simplicité de son adolescence dans la région d’Anvers où ses parents sont cultivateurs, après une carrière en grandes maisons parisiennes (Ducasse au Plaza et Jean-Georges au Market ).
Mais ça lui plait et ça se voit dans l’assiette ! Registre bistrot obligé mais pas banal dans les propositions et parfait dans la réalisation. On sent le pro au service du simple et du bon. Brûles mains pour démarrer (coquillages ou os à moelle), puis Rillettes de cochon onctueuses ; Poireaux vinaigrette à la queue de bœuf un peu lourd sur le vinaigre ; Céleri rémoulade aux truffes impeccable dans le genre rustique/chic ; Soupe d’asperges, crème, huile d’olive, effilochée d’asperges crues d’une onctuosité diabolique ; Poulet fermier, poireaux, pommes de terre aux truffes servi en cocotte sur la table et on pioche !
Un vrai plat de ménage comme chez la maman flamande. Desserts hallucinants dont les Pruneaux au vin, Sablé pomme/cannelle digne de Ducasse pour la technique et le goût. Il paraît que le Riz au lait, quand il y en a, provoque des scènes d’hystérie collective.
À vérifier ! La rencontre d’un savoir faire hors pair et d’une cuisine franche et familiale fait des étincelles et donne le ton d’un nouveau style de bistrot qui va nous sortir des autodidactes qui massacrent les plats sous couvert de spontanéité. Carte des vins un peu courte mais belle sélection et orientée vins « nature ».
Un grand bistrot est né. Maman, je t’aime

Comme chez Maman
5, rue des Moines
75017 Paris
Tél : 01 42 28 89 53
Chezmaman17@orange.fr
Fermé dimanche
12h-15h et 18h30-23h
Formule déjeuner : 15 €
Carte : 35 € environ

Haut de page