Restaurants Paris

FrenchEnglish

Le Saint-James par Patrick Faus

: cuisine banale

: cuisine d’un bon niveau

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

Jusqu’alors, seuls les membres du club très fermé du Saint-James pouvaient profiter de cette imposante bâtisse au bout du 16ème arrondissement, à deux pas du Bois de Boulogne. Son bar- bibliothèque était et est toujours un des plus courus de la capitale pour son décor furieusement british, son calme, sa tenue, et son service aussi discret qu’efficace. L’ensemble, extérieur comme intérieur, est cossu, meublé avec goût, les espaces sont vastes et la terrasse en saison est sans doute la plus belle et la plus au calme de Paris. Beaucoup d’atouts donc dans ce lieu qui vient de s’ouvrir, le soir seulement, aux non-membres. Bonne nouvelle car prendre un verre au bar puis aller dîner dans la majestueuse salle du restaurant est un moment plaisant de l’existence. Le chef Cyrille Robert y officie avec application et sérieux, faisant tout son possible pour satisfaire une clientèle plus attachée aux valeurs classiques qu’aux vertiges de la modernité. Il faut avouer que cela a son charme et il est agréable, assis dans des fauteuils confortables, de déguster des Saint-Jacques grillés et betteraves Tradition, une Poêlée de cèpes et morilles certes un peu écrasés par une sauce trop présente, un goûteux Saint-Pierre au satay, mousseline et croquant de chou-fleur, et une délicieuse Côte de veau au beaufort, purée de rattes, vin jaune, à la cuisson et à la tendreté remarquable. Un bel hommage à une recette traditionnelle savoyarde qui fait le plus grand bien à l’arrivée des premiers frimas. Les desserts ne sont pas les points forts du chef, donc passons. Par contre, il s’attache à travailler des produits frais de saison, en les maintenant dans leurs formes et leurs goûts. La carte des vins est à la hauteur de l’établissement, courte, axée sur les grands noms mais avec de belles surprises et une gamme de prix assez larges (Drouhin, Degas, Marrionnet, Cuilleron, etc.). Le service va de soi, roule avec grâce, proximité et discrétion. Sur le pas de la demeure, on vous attend, un taxi vous est proposé, un voiturier apporte votre voiture, ou peut-être faire quelques pas dans le calme des rues du 16ème, remontant l’avenue Bugeaud… Une belle soirée, si parisienne.

Le Saint-James
43, avenue Bugeaud
75116 Paris
Tél : 01 44 05 81 81
www.saint-james-paris.com
Uniquement le soir
Fermé le dimanche soir
Brunch le dimanche
Parking privé
M° : Victor Hugo
Carte : 85 € environ

Haut de page