Archives

FrenchEnglish

Guide Lebey Restaurants 2012

On s’embellit, on s’agrandit au guide Lebey. Relookage, en français une refonte de la maquette, un annuaire des chefs, pratique, et une sélection de vins dans chaque restaurant sans justification particulière et qui n’apporte pas grand chose par les incontournables du moment, les Jacob & Delafon des vignobles, à savoir Bettanne et Desseauve. Changement dans la forme donc mais fidélité dans l’esprit d’un guide qui distribue des Tours Eiffel (de 1 à 3) pour leurs favoris et beaucoup de coups de cœur qui prouvent que l’on mange encore fort bien à Paris. On retrouve globalement tous les grands étoilés Michelin dans le peloton de tête et l’on note une certaine sévérité pour certains bistrots à la mode qui provoquent l’agacement du journaliste (Septime, par exemple) alors que l’assiette est magnifique. On regrette aussi dans les textes des mises en avant de détails (l’attente pour une assiette) qui peut ne pas être signifiant sur l’ensemble d’une année, à moins d’y retourner plusieurs fois et constater le même problème. Le volume du guide a augmenté sensiblement montrant une volonté de tout couvrir et de parler de tout sans entrer dans l’obsession de la nouveauté ou du nouveau pour le nouveau. Cependant, on aime les petits commentaires qui mettent en avant un sentiment, une sensation, et surtout un lot d’informations précises et précieuses. On lui préfère certes son cousin du guide des Bistrots car on les sent moins à l’aise avec les grandes tables parisiennes et les modeux mais, Michelin excepté, il est sans doute le guide le plus intéressant, le plus crédible et pas fashion victim quoiqu’il arrive. Une qualité rare de nos jours… En prime, les « plats de l’année » en salé (Pâté en croûte du Boudoir, Paris 8éme) et en sucré (Tout chocolat… Kei, Paris 1er). Ça donne envie de vérifier….

Guide Lebey des restaurants de Paris et Banlieue
496 pages
15,90 €

Haut de page