Rayé de la carte

FrenchEnglish

Les 100 lieux de la gastronomie

Après les mots (« Les 100 mots de la gastronomie » même éditeur) voici les lieux. Mêmes auteurs, Alain Bauer responsable du guide Champérard et Laurent Plantier, chargé de driver le groupe Ducasse, se sont remis au travail pour donner une variation sur le thème du premier volume qui était d’ailleurs une bonne idée. Celui-ci patine un peu en cherchant sa ligne éditoriale et son originalité. Le livre se veut une énumération des lieux concernant de près ou de loin la gastronomie à travers le monde.Vaste propos, réduit de fait à 100, et qui propose une sélection qui hésite souvent entre le guide de restaurants, les adresses personnelles de quelques amis que l’on n’a pas vérifié et les classiques du genre dans les incontournables des marchés et autres boutiques. En dehors de tous les classiques français et étrangers (de Bocuse à Ducasse en passant par Robuchon et quelques grands étoilés internationaux), les auteurs ont trouvé quelques petites adresses dans des coins reculés de pays comme le Japon ou les Etats-Unis qui restent apparemment les références des gastronomes français. L’Europe du Nord est ignorée (Danemark, Suède)et le Brésil a droit à une citation pour Alex Attala à Sao Paulo. Mais c’est surtout dans les textes que l’on sent une certaine distance par rapport au sujet. Pas d’enthousiasme entraînant, pas de coups de cœur tonitruants mais à la place du sérieux, du convenu, du prévisible. Peut-être le volume de trop ?

Par Alain Bauer et Laurent Plantier
Presses Universitaires de France
128 pages – 9 €

A gauche: Alain Bauer
A droite: Laurent Plantier
Haut de page