Restaurants France

FrenchEnglish

L’Atelier par Patrick Faus

: cuisine banale

: cuisine d’un bon niveau

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

« Rassurant, reposant, plaisant, le restaurant propose une cuisine maline »

Une petite maison dans un village du Haut-Jura, non loin de la station des Rousses. En haut de l’escalier, une salle claire, aérée, simple mais pas simpliste ou dénudée. Des tableaux au mur, l’accueil souriant du patron, Patrick Brocart, qui est partout, au four et au moulin. Il a sa femme avec lui, plus discrète mais tout aussi efficace. Une ardoise pour seule carte qui change assez souvent, avec un choix de quatre entrées, quatre plats et cinq desserts. Cette semaine de début d’automne, le couple proposait un Cannelonni de queue de bœuf, réduction de tomates au thym assez remarquable, chaleureux et délicieux. Un beau plat. Le Filet de Féra sauvage à la sauce genevoise (fumet de poisson avec une mirepoix et du vin rouge, réduit et passé) était bien cuit mais trop emporté par un goût de cassis. La Marmite de veau aux girolles reste assez quelconque avec un manque de saveurs à tous les niveaux et une cuisson « lente » qui rend comme d’habitude l’ensemble assez « mou ». A l’aise dans les desserts, madame Brocart rejoue la partition de la Poire Belle Hélène tendance Michalak au Plaza : légèrement déstructurée mais très bonne cependant, alors que la Faisselle au coulis de fruits et chantilly est absolument excellente.
Rassurant, reposant, plaisant, le restaurant propose une cuisine maline, bien faite, parfois un peu relâchée mais toujours pleine de bonne volonté. La route pour y accéder et le paysage sont somptueux. Normal, vous êtes dans le Jura !

L’Atelier
1867, rue de Franche Comté
39220 Bois d’Amont
Tél : 03 84 60 94 15
www.restaurant-latelier.fr
patrick.brocart@neuf.fr
Fermeture en septembre
Menus : 25 € (2 plats) – 29 € (3 plats)

 

<< Retour à la liste des articles "Spécial Jura".

Haut de page