Brunch

FrenchEnglish

Brunch à LA GARE par Corinne Vilder


Un brunch de 7 à 77 ans !

Jadis, il y avait le bal musette pour la sortie du dimanche. Dorénavant, c’est au brunch d’offrir à la capitale une atmosphère de détente, ce petit air de vacances qu’on prend pour une potion magique. Justement, l’ambiance « Club Med » donne le ton à LA GARE, vaisseau amiral de la restauration parisienne grand format, « XXL » dit-on ici, qui a relevé ses voiles dans l’ancienne gare de la station « Passy-la-Muette ». Une descente d’escalier type Moulin Rouge, un accueil souriant en petite robe noire, un service ultra performant : côté machine, le capitaine Pascal Guerlais a son équipage bien en main et dans un lieu de 400 couverts, on se sent en bonne disposition pour passer quelques heures en compagnie des passagers.
Les grandes tablées familiales créent l’ambiance, mais une table pour deux est tout autant confortable. Un brunch de 7 à 77 ans ! Rien n’est comparable au buffet à volonté pour remplir la salle. La formule a l’avantage de proposer un très large choix de plats et l’inconvénient qu’ils ne soient pas tous de même calibre. « Il faut que cela bouge » renchérit Fabrice Papaya, le chef en charge de ce foisonnement de propositions et ancien « gentil organisateur » des villages…. Au hasard de ce début d’hiver, une crème de choux fleur sans fausse note, un choix de terrines de volaille, légumes, poisson, lièvre « fait maison », mais néanmoins un peu pâlottes. Un excellent saumon mariné à l’aneth, des poissons froids dont un délicieux saumon, et une farandole de salades. Sur ce registre, la salade de pâtes au basilic est un succès, la piémontaise est à la traîne avec ses pommes de terre pas assez cuites. Mais avec le buffet à volonté, on peut zapper très vite sur la salade d’aubergines épatante. Le chaud ? Evidemment, les œufs brouillés, le bacon, les petites saucisses standard tendance bonnes et un gigot d’agneau dominical de bon aloi. On fera grâce de la litanie des desserts en distribuant les bons points aux crêpes, aux petits éclairs à la pistache, à la mousse au chocolat, tout en regrettant des gaufres un peu mollassonnes pourtant faites à la commande et qui méritaient mieux qu’un pot de pâte à tartiner comme aide de camp. Chantilly ou glace à la vanille ? Pour les prochaines vacances.

LA GARE
19, Chaussée de la Muette
75116 Paris
Tél. :01 42 15 15 31
www.restaurantlagare.com
Dimanche de 11h30 à 16h.
Brunch : 39 €, boissons comprises (jus de fruit servi au pichet, eau minérale, thé, café, chocolat). Pour les enfants jusqu’à 12 ans, 15 €. Réservation conseillée et même indispensable en été pour profiter de la terrasse.

Haut de page