Archives

FrenchEnglish

Une Niçoise à Paris par Patrick Faus

 

Ça devait arriver. Après le premier accord de Nicole de Nice avec le groupe Barrière pour ouvrir une succursale au Barrière de Cannes, là voilà quelques années après débarquant à Paris, toujours avec Barrière et au Fouquet’s, histoire d’ensoleiller quelque peu la légendaire grisaille parisienne que le monde entier nous envie.

Qui n’a jamais mis les pieds sous la table de Nicole Rubi à La Petite Maison aux portes du vieux Nice ne peut comprendre ni le personnage, ni Nice, ni la Provence, ni l’esprit festif décalé qui anime cette femme hors du commun. Dans cette salle mythique, héritée de son père, se côtoie chaque été et même hors saison Nicolas Sarkozy, le même à gauche, Estrosi, Bono, Sting, acteurs, politiques de tous bords, vieux malfrats et futurs caïds, femmes du monde et d’autres mondes, touristes venus de partout et en général totalement hallucinés par le spectacle donné chaque soir par la patronne. Ambiance débridée, citrons volants à travers la salle, anniversaire arrosé et, surprise, une cuisine plus que bonne et pour l’essentiel fidèle à la tradition niçoise et provençale.

Le Fouquet’s Barrière lui a déroulé le tapis rouge, en tout cas une salle spéciale « La Petite Maison de Nicole » désormais partie intégrante de la salle du Fouquet’s dans la baie vitrée donnant sur l’avenue George V. Rien de moins. Décor très réussi, service impeccable, et les plats sont préparés par le chef étoilé de la maison, Jean-Yves Leuranguer et sa brigade, Nicole étant déjà retournée dans sa ville qu’elle ne peut quitter que très peu de temps.
Les classiques de Nicole seront à la carte : Petits farcis niçois, Artichauts violets en salade, Brouillade de truffes, Soupe de poissons « d’ici » et sa rouille, etc. Bien préparés d’ailleurs au vue du repas d’inauguration il y a quelques jours où le Paris qui ne danse plus mais pétille encore un peu se bousculait pour occuper une place à table. On prend les mêmes que la veille et que le lendemain : Guillaume Durand, Poivre d’Arvor, Alain Delon, Marie-Anne Chazel, y tutti quanti. Ils sont tous là sauf ceux du sud de l’Italie…

Festival de plats fort bien réalisés malgré le monde, goûteux bien qu’hors saison pour la plupart (ratatouille, haricots verts, poivrons rouges, fruits rouges « du pays »), mais tout cela va se mettre en place dès la disparition des « mondains ». On connaît le sérieux de Jean-Yves Leuranguer.
Un coup de soleil sur Paris. Nicole est depuis longtemps l’astre de la Provence. Un peu de sa chaleur nous fait déjà du bien.

La Petite Maison de Nicole
Fouquet’s Barrière
46, avenue George V
75008 Paris
Tél : 01 40 69 60 88
Entrée par l’hôtel Fouquet’s Barrière
Voiturier
M° : George V
Ouvert tous les jours de 19h à minuit
Carte : 80 € environ

Haut de page