Restaurants Paris

FrenchEnglish

La Boutarde par Patrick Faus

: cuisine banale

: cuisine d’un bon niveau

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

Auparavant, c’était un Bistrot d’à Coté de Michel Rostang, qui fut vraisemblablement un des premiers grands chefs à ouvrir une série de bistrots, devenu un sport national aujourd’hui. À Neuilly, les bistrots ça marche. Gros potentiel de clientèle le midi grâce aux innombrables bureaux, et petite sortie popote du soir pour les résidents. La salle est agréable, vaste, à la fois de l’espace et des petits coins plus tranquilles autour de tables rondes. C’est ce que voulait et ce dont rêvait Jean-Jacques Rodier, le patron du lieu, ex communication man, amoureux des bonnes choses simples et des plats vrais, comme il dit. La carte reflète bien cet esprit et assume sans complexes un choix de plats traditionnels dont la lecture seule est déjà revigorante. On y trouve de la terrine maison, du boudin noir aux pommes rôties au caramel de cidre, du filet de bœuf façon Rossini, du cochon de lait, et des poires pochées au vin rouge. Un genre, un style, une profession de foi…

En cuisine, on sort des assiettes qui se doivent d’être à la hauteur de l’énoncé. C’est le cas le plus souvent. L’œuf poché, bouquet de poireaux, lard croustillant et jus de vin corsé est rassurant et goûteux même si le jus gagnerait à être justement un peu plus corsé ou réduit. Le Parmentier de joue de bœuf est superbement servi en cocotte avec une belle salade et serait encore meilleur sans le râpé de Comté qui refroidit plus vite que le plat et donc se fige un peu. Un détail que n’enlève rien à la qualité de l’ensemble. L’assiette de fromages est copieuse et le Crumble aux pommes et mûres est sympathique bien que légèrement sous-cuit. Ces légers faux-pas sont balayés par l’esprit qui règne dans cette maison. Un patron débordant de volonté de bien faire et de faire plaisir à ses clients fort nombreux, des prix serrés, des plats bien présentés et appétissants, et il paraît qu’un changement de chef se prépare ce qui pourrait être une bonne nouvelle…
Carte des vins dans l’esprit du lieu avec un choix varié et des marges restreintes (Chateauneuf-du-Pape Mont-Redon 2007 à 49 €), vins au verre divers et variés dont un mignon Brouilly Château de Corcelles 2010 qui tient l’ensemble du repas. Une bonne petite adresse comme on les aime et où on est content d’être à table. Une fois n’est pas coutume…

La Boutarde
4, rue Boutard
92200 Neuilly-sur-Seine
Tél : 01 47 45 34 55
www.laboutarde.com
M° : Pont de Neuilly
Voiturier
Fermé samedi midi et dimanche
Carte : 45 € environ

Haut de page