Restaurants France

FrenchEnglish

Mama Shelter

à Lyon par Patrick Faus

: cuisine banale

: cuisine d’un bon niveau

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

… « Mama loves you », disent-ils, and we love Mama. Definitely !…

Mama Shelter - SalleVariation starckienne sur le thème du Mama Shelter parisien. Après Marseille, Istanbul et avant Bordeaux en octobre 2013, c’est Lyon qui hérite du nouvel hôtel – restaurant que le monde entier, ou presque, nous envie. On garde la recette initiale qui a fait et fait encore le succès inattendu du parisien. Un quartier décentré et pas spécialement glamour pour bien se décaler des chaînes d’hôtels à la ressemblance lassante et des palaces qui jouent seuls dans leur petites cours. Un extérieur qui ne paye pas de mine et un intérieur qui vous saute à la figure par l’originalité, les couleurs, les agencements, le traineau dans l’entrée, et les espaces restructurés d’une manière incroyable. On connaît Starck par cœur mais à chaque fois, il nous étonne. Les chambres sont à la hauteur du délire du maître, les salles communes, lobby, bar, restaurant, salon sont une merveille de décalage et de confort et l’accueil est girlish and nice. Tout le monde sourit, est de bonne humeur et vous fait croire l’espace d’un séjour que vous êtes le centre d’un monde cool mais concerné. « Mama loves you », disent-ils, and we love Mama. Definitely !

Mama Shelter - Tempura calamars, aubergines, sauce tartareBien évidemment, les lyonnais gourmands et gourmets, fiers de leur réputation certes méritée d’amateurs éclairés, attendaient le Mama de palais ferme. Qui sont-ils ? Ou vont-ils ? D’où viennent-ils ? De Paris ? Beurk ! Get back !
Doucement, la curiosité a pris le dessus, surtout chez les jeunes bobos lyonnais qui ne veulent pas rater un métro fût-il de Paris. Le brunch du dimanche a fait la différence. Puis les déjeuners et dîners dans un endroit agréable et fun à l’intérieur et au frais dans le petit jardin extérieur.

Mama Shelter - Tarte au citron meringuéePour l’assiette, c’est une autre histoire. On ne retrouve pas encore le côté enjoué, léger, bien tourné des plats parisiens. La patte Senderens est plus lointaine, surtout dans les quelques concessions à la cuisine lyonnaise comme la Quenelle aux champignons assez fade et mal présentée. Le Tomates & coleslaw est over vinaigré et les frites sombrent dans une banalité coupable. Par contre, le Black Angus est dans les normes, le Tempura de calamars et aubergines est fringant, et la Tarte au citron meringuée fera l’affaire pour terminer en sucré. Le charme vient de l’ambiance jeune mais pas trop, le jardin à la tombée de la nuit, et toujours ces petits « trucs » dans l’air du temps et joués ici en léger décalage : moules, chorizo, Hot dog, os à moelle, salade Caesar, of course… Et les prix serrés qui restent la marque de fabrique des restaurants Mama Shelter. Sinon, il y a du vin, de la bière, et tout ce qu’il faut pour être heureux.

Mama Shelter - Salle 04Mama Shelter Lyon
13, rue Domer
69007 Lyon
Tél : 825 00 62 62
www.mamashelter.com
156 chambres de 79 € à 209 € (pour les deux suites Corner)
Penthouse : 600 €
Ecran LCD 17 pouces, wifi gratuit, minibar
Conciergerie, restaurant intérieur et jardin, bar à cocktails, business corner, pressing, parking, sécurité.
Restaurant
Menus : 19 € (2 plats) – 21 € (3 plats)
Carte : 35 € environ
Brunch dimanche : 39 €

Haut de page