Dégustation

FrenchEnglish

Quelques rosés jusqu’à la fin de l’été ? par Corinne Vilder

 

Château Romanin Rosé 2014

Chateau-Romanin-©-Lionel-Moulet-Portrait M-Mme Charmolue - copie

Au cœur des Alpilles, sur un petit terroir de 241 hectares de vignes dont la quasi totalité est cultivé en agriculture biologique, l’appellation d’origine protégée des Baux de Provence, a tout du mouchoir de poche avec ses douze domaines. Chateau-Rose-75cl--®LionelMouletChacun mérite les louanges comme le domaine Dalmeran logé dans un magnifique vallon, Hauvette avec ses vinifications en cuve béton en forme d’œuf et ses vins de haute voltige, Château d’Estoublon dont la réputation entre autres de ses huiles d’olive n’est plus à faire, ou encore l’Affectif du chef Jean-André Charial. Le président de l’Association des vignerons des Baux fut pendant quinze ans propriétaire de Romanin. Il a transmis le flambeau à la famille Charmolüe, ex Château Montrose dans le Médoc, qui l’a acquis avec une bonne étoile sinon de belles lettres de noblesse. Romanin Rosé ? Encore et toujours une belle histoire (64% grenache, 21% counoise, 10 % syrah, 5% mourvèdre), douce, suave, fraiche, avec une finale tendue incomparablement agréable. Romanin donc !
Prix : 13,80€
www.romanin.com

Grande cuvée N° 8 2014 by Château Les Valentines

8 rosé détouré copieGrâce ou à cause de son succès, le rosé inscrit à son palmarès des cuvées de qualité qui se distinguent d’une production normative, couleur vraiment trop pâle, arômes excessivement d’agrumes par manque de maturité ou encore un fruité rouge au goût intense de bonbon anglais. Tandis qu’un très bon rosé, c’est tout autre chose ! De l’équilibre, de la subtilité, et ce petit quelque chose qui tient à l’innocence pour être bu jusqu’à la dernière goutte.
Au Château les Valentines, le nec plus ultra porte le numéro 8. Le chiffre de la chance en Chine : peut-être businesse oblige ? Mais ce qui importe, c’est son élaboration (50 % cinsault, 50% mourvèdre) à partir des meilleurs raisins des plus belles parcelles de vignes de la bande littorale qui s’étire de la presqu’île de Gien au cap de Brégançon. Sous titré « La Londe » pour saluer un terroir unique, cette cuvée minérale au joli nez élégant et racé offre une palette d’épices douces dont le palais deviendra vite un fidèle admirateur. À déguster à l’apéritif ou en compagnie de la saga maritime, de l’oursin au tourteau en passant par le rouget.
Prix : 15,90€
www.lesvalentines.com

Château Minuty Rose et Or 2014

Rose & Or 2014Que seraient l’été et ses bains de soleil sans Château Minuty ? Il y a toujours un petit énervement à être trop populaire ! Si le millésime 2013 de cette cuvée prestige n’avait pas laissé un excellent souvenir, il n’en est rien cette année avec un « Minuty » très touch of class au meilleur potentiel de ce cru classé de Provence. Un assemblage 95 % grenache et 5 % syrah, qui délivre des alliances délicates d’agrumes sur une finale à la fois soutenue et raffinée.
Prix : 22 €
www.minuty.com

Château La Coste Cuvée Bellugue Rosé 2014

Bellugue 75-2014Des vignes mais pas seulement, du vin mais encore plus… C’est à la beauté, l’architecture et l’art du jardin qu’ont été confiées les clefs de ce magnifique domaine de l’appellation Coteaux d’Aix-en-Provence. La générosité de son environnement viticole, entre collines et champs d’oliviers, a inspiré de nombreux artistes et architectes de renom, Jean Nouvel à la cuverie, Franck O.Gehry au pavillon de musique ou encore Tadao Ando pour le centre d’art. Tant de créations et bien d’autres au gré des expositions à admirer avec un verre de ce rosé (80% grenache, 10 % syrah, 10 % cinsault) à la belle couleur rose cristallin dont la finale longue et fruitée est une petite gourmandise bien agréable.
Prix : 14 €
www.chateau-la-coste.com

Haut de page