Domaine La Courtade

FrenchEnglish

Domaine La Courtade

La Possibilité d’un vin sur une île par Patrick Faus

île de Porquerolles

 

L’île de Porquerolles, dit-on, serait une sorte de paradis protégé des aléas et autres pollutions sinon perversions de notre modernité frénétique. En effet, il semblerait que ce petit bout de terre continue d’être à l’abri des diverses convoitises en tous genres.
Au large de la presqu’île de Gien, à Hyères, l’île bénéficie de tous les bienfaits climatiques de la Méditerranée. Heureusement classée « Cœur de Parc National », la voilà préservée de tous les prédateurs architecturaux et autres.

Ici, la vigne est chez elle. De tout temps, elle a servi à faire du vin, certes, mais aussi à bloquer les éventuels feux de forêts. Aujourd’hui, les 80 hectares sont divisés en trois domaines dont celui de La Courtade. C’est un certain Henri Vidal, architecte de son état (tiens, tiens ?…) qui après avoir construit sa villa (tiens, tiens …) défriche, coupe, taille, et… plante 35 hectares de vignes. Il travaille très vite en bio, certifié en 1997, puis il meurt. Dommage car les enfants et héritiers ne souhaitent pas continuer le travail du père. Le mas est cédé à la Fondation Carmignac qui souhaite y installer un centre d’art contemporain (c’est vrai que ça manquait sur l’île…) puis Edouard Carmignac lui-même, milliardaire à ses heures, rachète le domaine. Fin de la première partie.

Edouard Carmignac

L’homme est un businessman, et comme beaucoup de ses confrères, a des passions qu’il peut assouvir à sa guise. Musique rock (il se paye un concert privé des Rolling Stones), le polo, (sport élitiste s’il en fut), l’art avec un grand A, et le vin. Il se souvient avoir aimé les blancs de la propriété et sans hésiter décide de faire revivre ce qui était en léthargie.
Il utilise les grands moyens pour réhabiliter le vignoble, planter de nouveaux cépages (cinsault), s’entourer de compétences (Michel Couturier comme chef de culture, Florent Audibert comme œnologue), et lancer de gros investissements au niveau de la vinification.

villa-decc81douard-carmignac

Située en AOP Côtes de Provence, le domaine travaille sur deux gammes bien distinctes : Les Terrasses, en trois couleurs, pour des vins limpides et évidents, des vins de vignerons où le plaisir est immédiat ; et La Courtade, pour des vins plus évolués, plus travaillés, toujours dans les trois couleurs. Le rosé demeure le maître du jeu avec près de 70% des ventes. Les étiquettes, étonnantes, presque déstabilisantes, sont le travail de Miquel Barcelo, artiste bien sûr, et augurent de ce que sera le futur centre d’art.

Sélection Gourmets&Co

Les Terrasses, rosé, 2016

Les terrasses

Cépages : grenache, rolle, mourvèdre.
Sélection parcellaire avec vendange de nuit, à maturité idéale et cépage par cépage. Vinification en cuves inox sous contrôle de température.
La robe est pâle comme il se doit (rose saumonée), le nez un peu fermé, mais la bouche est pimpante, intense, sur des notes d’agrumes, pleine de fraîcheur et de joie de boire. Servir à 11° sur des poissons crus, une cocotte de légumes verts, ou à l’apéritif.
Prix : 13 €

La Courtade, rosé, 2016

La courtade - Rosée

Cépages : grenache, mourvèdre, rolle.
Même type de vendange, mais pour cette cuvée la fermentation se déroule en barriques de 400 litres et un élevage sur lies pendant six mois. Ce rosé possède une ampleur plus intéressante, une complexité plus évidente, tant au nez qu’en bouche. Fraicheur et intensité. L’assemblage ainsi que le terroir spécifique de l’île lui donnent une discrète note saline et font de cette cuvée un rosé d’exception.
Servir à 10° sur des crevettes, un tourteau, ou des plats légèrement épicés. Prix : 24 €

La Courtade, blanc, 2016

La courtade - Blanc

Cépage : rolle
Une sélection des plus belles parcelles de rolle en vieilles vignes, une fermentation en barriques, et un élevage sur lies de six mois donnent un vin magnifique. Intensité des arômes de fruits blancs, une bouche à la fois ronde et fraîche, développant une légère amertume typique du cépage. Remarquable, et à boire au cours d’un repas avec une bonne bouillabaisse ou même à l’apéritif. Servir à 11°. Prix : 27 €

Île de Porquerolles
83400 Hyères
domaine@lacourtade.com
www.lacourtade.com

Haut de page