Dégustation

FrenchEnglish

Château Maïme

Côtes de Provence par Patrick Faus

Le domaine

Un style original au cœur de l’appellation.

 

Un retour à la terre réussi. Une redécouverte en Provence du climat et de l’ambiance qu’ils avaient quittés plusieurs décennies auparavant, en Algérie. Nostalgie, paradis perdu, la Charente où ils s’installent en premier lieu ne répond plus à leurs espoirs de revivre un passé portant rayé à jamais. La Provence sera la terre d’élection de ces déracinés. Jean-Michel Garcia et Pierre-Jean Sibran vont dénicher un petit domaine bien caché à la lisière de la forêt des Maures, à proximité du village des Arcs sur Argens.

Les deux beaux-frères, au demeurant juristes, décident, il y a maintenant plus de vingt ans, de chambouler leurs vies. La bastide qui va définitivement les séduire est entourée de seize hectares de vignes et d’un chai pratiquement à l’abandon où tout le vin est destiné à la coopérative. Retrouvant leurs racines de pionniers et de bâtisseurs, ils décident de relancer ce domaine et son vignoble à partir de (presque) rien. Le challenge en est d’autant plus excitant et il va déterminer les vingt années suivantes de leurs existences. Le château Maïme vient de naitre, hommage, par le nom provençal de Maxime, à la découverte du vestige de la petite chapelle de Sainte Maxime sur le domaine.

Les 4 saisons

Tout le monde s’y met, les hommes, les femmes, les amis, les spécialistes, et l’œnologue-conseil Jérôme Pacquette n’est pas le moindre. Travail, famille, et vins seront les trois mots qui vont régler leurs vies durant les années de mise en place d’un chai performant, de définir les ceps à planter, de concevoir une ligne et un style de vin, et de le commercialiser. En 2016, le cousin Brice réorganise toute la gamme en trois parties distinctes mais complémentaires : Instant, Héritage et Origine. Clair, net et précis.

Trois cuvées. Trois couleurs. Trois styles.
Premier millésime en 1998, et aujourd’hui on est passé de 10 000 à 200 000 bouteilles sur un domaine de 40 hectares et des vins en majorité rosés (80% environ). Cette année 2018 sera un nouveau pas vers la perfection et l’efficacité : nouveau chai ultra moderne, second pressoir, et le bâtiment abritera également un espace de vinification avec cuves inox thermorégulées, des boutes de chênes français de 600 litres, un coin stockage, et un accueil visiteur performant.
Sélections parcellaires, vendanges nocturnes, approche responsable envers l’environnement, tous les paramètres sont issus de l’expérience du terrain, du climat, et d’une volonté sans failles d’en extraire le meilleur.

Sélection Gourmets&Co

Heritage rosé

Côtes de Provence – Cuvée « Héritage », rosé 2017
Cépages : cinsault, syrah, grenache.
Elevage de un à deux mois en cuves inox sur lies fines comme pour les champagnes, ce qui permet (peut-être) de faire durer les rosés et bien fixer les parfums. Un aspect plutôt pale tirant sur le saumon, au nez et en bouche des notes joyeusement acidulées tirant sur les fruits rouges. Un vin agréable, tout en harmonie entre rondeur et fraicheur.
A essayer sur une soupe au pistou, une salade de tomates et olives, un pélardon ou un banon. Servir à 10°. Prix : 13,80 €

Heritage-Rouge

Côtes de Provence – Cuvée « Héritage », rouge, 2013.
Cépages : syrah, grenache
Un vin travaillé sur le fruit avec une robe rouge sombre, arômes de fruits rouges mûrs, un fond d’épices, et une bouche équilibrée et dotée d’une belle nervosité. Un vin intéressant. Servir à 15° sur des desserts chocolatés, des viandes rouges, ou une belle selle de veau aux herbes de Provence. Prix : 14 €

cropped-LogoCM-183460 Les Arcs sur Argens
Tél : 04 94 47 41 66
vins@chateau-maime.com
www.chateau-maime.com
6 chambres d’hôte – Piscine – Terrasses extérieures – Animations

Haut de page