Alcools & spiritueux

FrenchEnglish

Casa Herradura

La tequila est unique. Pour plusieurs raisons. Elle est faite à base d’agave bleue qui ne pousse qu’en Amérique Centrale et les Mexicains sont les seuls à utiliser le coeur de la plante (pina) pour en faire un alcool. Elle aurait pu être consommé uniquement dans ces pays si sa puissance (bien qu’elle titre rarement plus que 40°) et son goût assez neutre lorsqu’elle est jeune en ont fait un alcool intéressant pour les cocktails. La création de la Margarita va définitivement propulser la tequila aux Etats-Unis puis dans le reste du monde. Seule, elle se marie très bien avec du citron vert et un peu de sel. Enfin, le vieillissement en fûts a donné un relief certain à cet alcool et il peut aujourd’hui se consommer comme un cognac ou un armagnac, seul pour en découvrir la complexité des saveurs.
C’est le cas de la Reposado de Casa Herradura, l’un des plus anciens producteurs de tequila au Mexique, qui travaille encore aujourd’hui dans la distillerie des débuts toujours située dans la même hacienda. La marque sera la première à créer l’Anejo (minimum de douze mois en fûts de chêne blanc) puis auparavant la Reposado (à partir de deux mois en fûts de chêne). La tequila se sert dans un petit verre haut et étroit, un peu de sel à côté et quelques citrons verts. On met un peu de sel sur le dos de la main, on arrose de quelques gouttes de jus de citron, on lèche, et l’on avale son verre d’un seul trait. Plus actuel, le rapido est de la tequila avec un tonic, à boire également d’un seul coup pour avoir un effet « choc ». Le film « 37°2 le matin » a donné un sérieux coup de pouce à la tequila, surtout chez les adultes jeunes, car le couple du film y consomme force de rapidos.


La sélection Gourmets&Co

Casa Herradura Reposado. Cette 100% agave a vieilli onze mois en fûts. Ce vieillissement hors normes lui donne une belle couleur légèrement cuivrée, un nez sur le bois subtilement vanillé, et un palais d’une douceur extrême sur des notes également de vanille avec une pointe d’épices. Un bel équilibre entre la Silver blanche et l’Anejo plus vieillie en fûts mais qui ne gagne pas grand chose à ce séjour boisé. À consommer à l’apéritif ou en fin de repas… mexicain bien sûr.

Prix conseillé : 46 €

www.herradura.com

Haut de page