Dégustation

FrenchEnglish

Château Patache d’Aux par Corinne Vilder


Une patache était au XIXème siècle une diligence parcourant la campagne. Cette figure de proue est aujourd’hui le signe de reconnaissance d’un vin fort aimable qui a conquis les salles à manger des dégustateurs avertis. À raison, Château Patache d’Aux a ce « je ne sais quoi » qui retient l’attention sinon le pouvoir de convoquer un attachement immédiat. Ses derniers millésimes s’affichent parmi les valeurs sûres des Crus Bourgeois du Médoc comme ce 2009 bien charpenté mais sans excès avec une concentration plus axée sur la fraicheur que l’extraction. En somme un joli fruit gourmand qui inspire également le millésime 2010 avec une belle harmonie et une texture fine. Château Patache d’Aux – 43 hectares et un encépagement constitué de 60 % de cabernet sauvignon, 30 % merlot et 10 % de cabernet franc et de petit verdot – appartient au portefeuille des domaines Lapalu. On y trouve entre autres le Château Liversan, Cru Bourgeois Supérieur Haut-Médoc à surveiller de près, surtout le millésime 2009, parfait exemple du formidable talent du Médoc quand il produit des vins structurés et séduisants.

Château Patache d’Aux 2009, 19€, magasins Nicolas.
Château Liversan 2009, 18€, cavistes.
www.domaines-lapalu.com

Haut de page