Hôtels

FrenchEnglish

The Dylan

à Amsterdam par Patrick Faus

IMG_9225 - copie

Le Dylan, c’est d’abord une histoire. Une histoire qui remonte loin dans le passé de la ville qui fut, un temps, le phare artistique et culturel de l’Europe. Il était une fois…

C’est en 1613 que le cinquième canal de la ville fut entrepris. Cinq ans plus tard, un des bâtiments construits sur ses rives devint un théâtre, mal vu par les autorités religieuses, mais qui continua à donner des représentations d’auteurs célèbres, de Shakespeare à Molière et bien d’autres, jusqu’à un terrible incendie un soir de 1772, lors d’une représentation, qui détruisit presque totalement l’édifice. Seule, l’entrée en pierre fut sauvée que l’on voit encore aujourd’hui. Le bâtiment devint propriété de l’église catholique qui en fit un lieu pour les pauvres qui y venaient chercher nourriture et abri et ce jusqu’en 1998, année où il fut vendu et reconstruit en un hôtel de luxe.

IMG_9287 - copie

Situé au bord du plus beau canal de la ville, en plein centre ville, The Dylan est un petit joyau d’hôtel qui se découvre petit à petit en commençant par ce porche historique, puis on traverse sa cour pavée qui mène à une simple porte noire, un peu mystérieuse, et sa lampe au-dessus. On a envie de frapper discrètement mais la porte s’ouvre déjà avec un grand sourire de bienvenue.

junior-suite-canal-view-serendipity-40-7

On a l’impression de pénétrer dans une maison de maître, chaleureuse et calme, chic car d’un luxe discret, sans ostentation et sans non plus quinze personnes qui vous assaillent. Les couloirs étroits et sinueux, l’ascenseur qui se remplit avec deux personnes, renforcent cette impression de maison tranquille mais d’un goût exquis. Car au Dylan, tout, des chambres aux salons, du restaurant à la cour intérieure, est conçu avec soin dans des tonalités agréables, et des éclairages reposants.

IMG_9235 - copie

Les chambres, vastes pour la plupart et donnant sur le merveilleux canal et les belles maisons hollandaises alentour, sont un mélange subtil de style presque nordique dans le dénuement et les matières, bois et pierres, et d’un confort chaud et efficace. Salle de bains magnifiques, dressing, présence de toutes les exigences actuelles de « communication » et, contrairement aux grands palaces anodins, l’impression de vraiment vivre à Amsterdam vous envahit doucement. Au Dylan, vous êtes chez vous.

IMG_9285 - copie

Au rez-de-chaussée, un salon cosy à souhait, aux tonalités sombres, grands miroirs aux murs, au confort profond, près de la cheminée allumée le soir venu, on prend un verre avant de se régaler au restaurant Vinkeles (Cf. Rubrique Restaurant International), on lit le journal le matin avant de partir se promener dans cette ville extraordinaire, on y prend un thé en rentrant alors que le vent se fait plus froid au dehors, bref, un lieu de vie et de repos parfait. Aux beaux jours, la belle cour intérieure s’ouvre pour des déjeuners où sont servis les plats de la brasserie Occo, elle aussi sous la houlette du chef du restaurant gastronomique, c’est dire l’assurance de déguster des plats de brasserie et des assiettes plus « hollandaises » à des prix abordables. Un style et une approche qu’affectionne particulièrement la chaîne Small Luxury Hotels of the World (SLH).

IMG_9290 - copie

The Dylan est unique à Amsterdam. Un privilège de séjourner au bord du fameux Keisersgracht canal, si paisible et si beau avec ces arbres et ces maisons typiques. L’harmonie qui règne dans l’hôtel est parfaite, entre l’accueil discret et efficace, le design très réussi du décor des chambres associé et non opposé à la chaleur traditionnelle des espaces de vie, le calme dans cette maison, les possibilités de s’y isoler dans un fauteuil confortable, tout n’est que luxe et volupté mais de celles qui sont les moins visibles et par là-même les plus délicieuses.

IMG_9223 - copieKeisersgracht, 384
1016 Amsterdam
Tél : (0 20) 530 20 10
www.dylanamsterdam.nl

Small Luxury Hotels of the World (SLH)
Réservations : www.slh.com
www.slh.com/contact-us/

40 chambres de 290 € à 550 €
2 suites
Petit déjeuner (très soigné) : 28 €
Salle de fitness
Location de vélos à la journée

High Wine
Tous les jours de 15h à 17h
Dégustation de petits salés, canapés, associés à une sélection de quatre grands vins
39,50 € par personne

Brasserie Occo
Menu : 36 € (3 plats)
Carte : 45 € environ
Ouvert tous les jours jusqu’à 11h du soir

Lire la suite: Vinkeles restaurant

Retrouvez la totalité des articles « Reportage Amsterdam » dans le lien ci-dessous:
http://www.gourmetsandco.com/tag/reportage-amsterdam/

Haut de page