Z

FrenchEnglish

Les Brunes par Corinne Vilder

 

La chambre d’hôte est un des maillons de la chaîne touristique. On y va parfois par dépit de ne pas avoir trouvé un hôtel accueillant mais aussi parce que l’on aime rencontrer ceux qui animent à leur manière un lieu de villégiature. En Aveyron, il faut chercher une demeure à la hauteur de la beauté des paysages, une étape où l’esprit pourra vagabonder sur ce pays des monts que chaque départementale contourne avec l’envie d’offrir au promeneur un spectacle inoubliable. Existe-t-il un bonheur si parfait ?
À la hauteur de cette émotion, l’accueil de Monique Philipponat est sans fausse note. Cette femme à la retraite fait partie de ceux qui ont foi en l’être humain. Dans une ancienne ferme fortifiée du 13ème siècle devenue maison de maître au fil des rénovations, elle reçoit ses hôtes comme de bons enfants égarés sur des routes incertaines. Monique Philipponat est vraiment épatante dans son rôle de maitresse de maison. Il faut dire que sa demeure offre 5 chambres extrêmement confortables et décorées avec ce bon goût français qui reste éternellement agréable. On s’y sent bien d’autant qu’elle met à la disposition de chacun une petite cuisine pour préparer quelques agapes en regardant le soleil décliner sur le parc. C’était son rêve d’enfant d’ouvrir sa maison à des étrangers. C’est le nôtre d’y retourner.

Hameau Les Brunes
12340 Bozouls
Tél. :05 65 48 50 11
La chambre à partir de 92 € la nuit, (tarif dégressif pour plusieurs jours). Petit-déjeuner compris. Ne manquez pas ce rendez-vous matinal dans une cuisine traditionnelle aveyronnaise où l’on peut encore admirer le four à pain. Bien sûr, Monique, comme toute cuisinière du pays, vous fera les honneurs de sa fouace….

 

Haut de page