Actus

EnglishFrench

L’Agora des Chefs par Corinne Vilder

 

Galerie sur Rome à ciel ouvert, Vienne fait aussi briller sa bonne étoile du côté des cuisines. Très active dans ses murs antiques, la cité rhodanienne donne depuis quelques mois une nouvelle impulsion à l’héritage du célèbre Fernand Point avec une génération de cuisiniers qui signent une excellente initiative gastronomique : l’Agora des Chefs.

« L’idée est venue autour d’un café en se disant que la cuisine on en parle partout, à la télé, à la radio mais qu’il fallait faire quelque chose à Vienne puisqu’ ici aussi nous sommes inondés de fast food. Les gens n’ont plus de repères, ils ne savent pas reconnaître un beau poulet rôti avec un bon jus, et dans nos maisons, on voit des apprentis qui ne savent même pas ce que c’est qu’un avocat, un épinard frais. Pour eux ce sont des petites galettes congelées ! » confie Julien Taurant, un des cinq chefs initiateurs de l’Agora des Chefs. Une école, un mouvement, une association, un cercle d’idées, de partage, d’entraide ? C’est un peu de tout cela pour ces cinq chefs qui se connaissent depuis plus de quinze ans, bien décidés à défendre la dérive de la cuisine ludique. Et, d’œuvrer pour le retour d’une cuisine sans artifice et une remise en valeur des beaux produits de la région lyonnaise, à l’exemple du bœuf du Mont Mézenc.

Un cénacle : un chef de groupe ?
« Si tu ne veux pas être commandé par des imbéciles, il faut que tu sois patron disait mon grand-père. C’est pourquoi, depuis que je suis petit je veux être patron » avertit Patrick Henrioux, chef propriétaire du Relais et Châteaux La Pyramide. Un rôle sur mesure pour ce chef qui cache un sacré tempérament derrière sa bonhomie et son esprit pédagogue. « À titre humain et personnel, je n’ai jamais perdu mon socle. J’ai été élevé dans le sens du respect, de la rigueur, de la famille, c’est mon code ADN. Mes parents étaient agriculteurs et j’ai toujours gardé les bottes en caoutchouc pour ne pas décoller du socle » dit-il encore, comme s’il lui fallait légitimer cette place toute destinée pour prendre en main la transmission d’un patrimoine culinaire, encourager la jeune génération et répondre à leurs attentes.

À Vienne et au-delà
Patrick Henriroux doublement étoilé, Philippe Girardon étoilé et MOF du ravissant domaine de Clairefontaine, Bruno Ray ex Mère Brazier qui perpétue l’esprit d’une cuisine classique, Sébastien Destret et Julien Taurant acteurs de talent de la bistronomie, ont pris en main « L’Agora des Chefs » et en même temps la destinée des richesses du pays Viennois en associant producteurs, artisans, vignerons aux valeurs qui les rassemblent. Parmi elles, « un fort sens d’appartenance à leur territoire et l’importance de la famille dans la vie de leurs établissements et la conduite de leurs projets » méritaient d’être soulignées.

Quand l’Agora des Chefs fait un pique-nique
Àprès trois dîners conçus à dix mains (le prochain du 23 mai est déjà complet), ce club des cinq a mis tout son savoir-faire dans la préparation d’un pique-nique géant qui aura lieu le 22 juin. Dans le panier, une carte des meilleurs spots où étendre sa nappe ainsi que le nec plus ultra des produits et des vins régionaux. Cela va de soi…

 

Pour le Grand Pique-nique des Gourmets
Infos et réservation : Office du tourisme de Vienne.
Tél. : 04 74 53 80 30
Panier pour 4 personnes, 20€.

Patrick Henriroux. Relais et Châteaux La Pyramide (Vienne)
Tél. : 04 27 53 01 96
www.lapyramide.com

Philippe Girardon. Domaine de Clairefontaine (Chonas-l’Amballan)
Tél. : 04 74 58 81 52
www.domaine-de-clairefontaine.fr

Bruno Ray. L’Estancot (Vienne)
Tél. :04 74 85 12 09

Sébastien Desestret. Les Saveurs du Marché (Vienne)
Tél. : 04 74 31 65 65

Julien Taurant. Le Brocard (Serpaize)
Tél. : 04 27 69 14 73
www.lebrocard.com

Haut de page