Restaurants Paris

FrenchEnglish

La Plantxa par Patrick Faus

: cuisine banale

: cuisine d’un bon niveau

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

Saumon, risotto à l'encre de seiche

… une cuisine déjà passionnante et un chef à suivre…

Une cuisine et un chef qui se méritent car un peu éloignés et du centre de Paris et du centre de Boulogne. Mais, comme dirait le Michelin, l’homme et la table valent le détour. Et puis, quand on y est on y est bien. Petite salle de bistrot jouant sur les tons sombres des murs, des chaises, des tables, et même des assiettes. Tags sur les murs et noir c’est noir, mais les plats de Juan Arbelaez, sympathique et sémillant colombien, illuminent l’endroit.
Il arrive à Paris à dix-huit ans, sort diplômé de l’Ecole du Cordon Bleu, se retrouve dans les cuisines de Pierre Gagnaire, puis chez Eric Fréchon au Bristol et chez Eric Briffard au George V. Rien de moins. Fasciné par la télé, il s’inscrit à Top Chef où, manque de chance, il rencontre Jean Imbert le clown qui lui demande de s’occuper de son restaurant l’Acajou. Vite las, il choisit de reprendre le restaurant de Boulogne au mois d’août 2013 et le baptise Plantxa (jeu de mot colombien sur plancha…). Le voilà maître chez lui.

Il travaille une cuisine jeune, fraîche, vivante, bien réalisée et l’on sent vite que le chef possède du savoir faire et des idées personnelles sur les alliances dans la construction des assiettes.

Ceviche de crevettes

Goûteux Ceviche de crevettes, épicé, et belle marinade. Maquereau en escabèche innocent et de débutant mais superbe Saumon et risotto à l’encre de sèche en un très beau plat, fort sur les saveurs et une alliance étonnante mais qui marche à l’évidence.

Joues de cochon

Rebelote avec des Joues de cochon fondantes à souhait accompagnées d’une simple et délicate purée de pommes de terre. Desserts grandioses : Chocolat Guayaquil, caramel, crème brûlée, noisettes : du croquant, du doux, du puissant, du moelleux… un petit chef d’œuvre.

Tapioca, mangue, ananas, crumble

Enfin Tapioca, mangue, ananas, crumble, crème,… plein d’ingrédients mais tout est bon. Carte des vins en devenir mais déjà intéressante surtout dans le rapport qualité/prix. Accueil et service déroutant de sympathie.

Une belle réussite, une cuisine déjà passionnante et un chef à suivre… de près.

dpjuanarbelaez.005La Plantxa
58, rue Gallieni
92100 Boulogne-Billancourt
Tél : 01 46 20 50 93
www.plantxa.com
M° : Marcel Sembat
Fermé dimanche
Carte : 35 € environ

Haut de page