Restaurants Paris

FrenchEnglish

Les Ambassades par Patrick Faus

: cuisine banale

: cuisine d’un bon niveau

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

 

Thierry & Caroline Castex

… ici, on aime le vrai, le bon, et le copieux …

Il y a beaucoup de bistrots/ brasseries dans la capitale. Certains ont un petit je-ne-sais-quoi, un style, une apparence, qui donnent soudain l’envie de pousser la porte, d’aller voir ce qui se passe à l’intérieur, avec ce sentiment que la cuisine est soignée, que l’on y va bien manger ou au moins correctement et que l’on ne sortira pas avec la faim.
C’est le cas des Ambassades.

Une ambiance, une clientèle de bistrotiers gourmets et de bonne humeur, un quartier gourmand et grouillant avec un des meilleurs poissonniers de Paris à deux pas, une grande salle, superbe, comme on les aime, banquettes, chaises et tables en beau bois, tabourets le long du magnifique bar en zinc, carrelage en damier, accueil aux petits soins, tout Paris qui survit et que l’on aime tant…

Sur le zinc, une cloche de brioches et quatre-quarts, une ardoise pour annoncer les réjouissances et les verres de vins en promo ou conseillés. Car ici, on respecte la vigne ! Dégustation régulière en provenance de différents terroirs, carte des vins riche, bien sélectionnés et à des prix convenables. On peut se régaler avec des assiettes de charcuterie et du vin entre 15h et 20h (de 9 € à 12 €). Bon esprit, donc…

Thierry Castex est un pro de la restauration depuis quelques trente ans et le voilà chez lui, avec sa femme Caroline, tout sourire dehors. Ils aiment le vrai, le bon, et le copieux… comme nous… comme tout le monde au fond. Les propositions de l’ardoise, 1 entrée, 3 plats, 1 dessert, changent tous les jours. Et la carte, superbe, avec des salades, des viandes, des volailles, des fromages, de tout.

Oeufs durs  mayonnaise © P.Faus - copie

Les Œufs durs mayonnaise arrivent avec une salade verte fort bien assaisonnée, les œufs un peu froids mais la mayonnaise parfaite dans la douceur discrètement moutardée. Une pincée de fines herbes et le tour est joué.

Pièce du boucher, pommes sarladaises - copie

La Pièce du boucher n’est pas une plaisanterie. Copieuse, bien tranchée, origine Salers ou Charolais, bien saisie à l’extérieur, tendre à l’intérieur, béarnaise anodine et pommes sarladaises un peu fades et sèches car l’époque a peur de l’ail.

Riz au lait © P.Faus - copie

Le petit chef d’œuvre, c’est le Riz au lait. Une jarre sur la table, un carafon de caramel à côté pour les amateurs. Crémeux, parfaitement cuit, au bon goût de vanille, il est à volonté. Le chef le possède parfaitement, normal il l’a appris chez Doucet à La Régalade ! On peut venir que pour ça… (7 €)

Voilà, le genre. On les croyait en voie de disparition, ils sont là, et bien vivants pour les bons vivants ! A vous de les faire perdurer…

© P.Faus - copieLes Ambassades
7, rue du Bac
75007 Paris
Tél : 01 45 48 33 01
M° : Rue du Bac
Fermé le dimanche
Ouvert de 7h à 21h
Carte : 35 € environ
Plats de 15 € à 18,50 €
Planches dinatoires (fort copieuses) de 15 € à 22 €

Haut de page