Restaurants Paris

EnglishFrench

La Couvée

Montmartre

Paris (XVIIIème) par Patrick Faus

: cuisine sans intérêt


: cuisine correcte


: cuisine intéressante


: cuisine enthousiasmante


: cuisine exceptionnelle

Entrée du restaurant

La naissance d’une belle Couvée !

 

Que connait-on vraiment de Montmartre ? Les Abbesses rue et place, rue Lepic et sa montée sans fin, et quelques spots bien connus. Sortons des sentiers battus et rabattus, prenons à gauche ou à droite, une rue calme et paisible, sans néons et clignotants, sans tags cheap et boutiques de rien. Belles maisons, verdure, peu de monde… Montmartre est enfin à vous.

Le restaurant fait l’angle de la rue Véron et de la petite rue Audran qui monte jusqu’à la rue des Abesses. Deux rues comme on les aime, du vrai Montmartre qui a encore un style et une âme. Vaste salle, aérée, ouverte sur la grande terrasse qui permet de déjeuner ou dîner (le soir à la bougie) sans voitures, ni bruits intempestifs. Bref, un vrai bonheur…

En prime, les cuisines sont gérées par deux chefs doués, inventifs, et connaissant les classiques autant que les aventures vers d’autres cieux. Quatre mains qui multiplient le plaisir de s’attabler et de se régaler. Florian Pontoizeau et Thomas Balland se sont connus au George V, période Eric Briffard s’il vous plait, c’est dire que la grande cuisine française, ils connaissent et ont acquis, auprès de grand maitre, une maitrise remarquable. Chemins séparés, puis les voilà ensemble pour lancer La Couvée sur la voie d’une des meilleures tables de la Butte. Ils ont démarré il y a à peine quelques semaines, mais déjà les assiettes sont impressionnantes.

Ceviche de bar mariné fruits exptiques Croustillant de saumon, sucrine, shizo.

Un menu riche et varié qui donne le choix entre 3 entrées, 2 plats, trois desserts, et la carte.
L’amuse-bouche est plaisant, frais, et donne déjà le ton : gazpacho de petits pois à la menthe, billes de melon et pastèque.
« Le cru, ici, ce n’est pas comme ailleurs », affirme Thomas Balland, en amenant une assiette de Ceviche de bar marinade acidulée à base de coco, mangue, et citron vert, le tout agrémenté de légumes croquants et de fruits exotiques. Bien fait, en effet, frais, bel équilibre et l’on se croirait sur une île du Pacifique…

Le Croustillant de saumon, shizo vert, sucrine, et écume ponzu (sauce aux agrumes acides) est une belle construction inspirée de leur travail avec Eric Briffard. Le saumon est tiède, la sucrine fraiche, un beau contraste riche et généreux. Une fort belle assiette bien construite et qui illustre bien la technique des deux chefs.

Suprême de volaille, crème de maïs

Superbe plat que ce Suprême de volaille parfaitement rôti à la verveine, pas sec mais bien tendre et goûteux, accompagné d’une délicieuse sauce au maïs, bien crémée, rehaussée par des dés de chorizo. Un très beau plat et généreux de surcroît…

Pêche rôtie, sabayon bergamotte Mangue, chia, coco

Desserts à la hauteur et dans la continuité, avec une Pêche rôtie, verveine, servie sur un sabayon à la bergamote, à alléger peut-être un peu. Riche et goûteux.
Génial et addictif : le pot de Coco, chia, et mangue, et on repart dans les îles !

Carte des vins bien structurée, choix de vignerons sérieux avec des entrées de gamme autour de 26 € la bouteille. Vins au verre de 4 € à 7 €. Carte des cocktails à 12 €. Parfait.
Accueil impeccable, sympathique et direct par une jeune femme charmante et souriante. Bonne ambiance générale entre quelques touristes sages et les locaux.

Thomas Balland et le Croustillant de saumon

Deux chefs passionnants à découvrir car ils ont d’excellentes idées en tête et les réalise avec talent et savoir-faire. Des saveurs bien marquées, des alliances sages ou inventives fort réussies dans les deux cas, des cuissons parfaites, bref du travail de pro ! Leurs assiettes sont vivantes, pétillantes, fraiches, riches, et ne donnent qu’une envie : revenir pour tout goûter et continuer à se régaler. Une belle table est née…

terrasse32, rue Véron
75018 Paris
Tél : 01 42 23 06 22
lacouvéeresto@gmail.com
www.lacouvee.fr
M° : Pigalle – Abesses – Blanche
Ouvert tous les jours

Menu Déjeuner : 24,90 € (2 plats + 1 vin) – 29,90 € ( 3 plats)
Carte : 40 € (minimum) – 52 € (maximum)
Planches et assiettes de 7 € à 28 €

Haut de page