Tsé Yang – Paris (VIIIème)

EnglishFrench

Tsé Yang

Paris (VIIIème) par Patrick Faus

: cuisine sans intérêt


: cuisine correcte


: cuisine intéressante


: cuisine enthousiasmante


: cuisine exceptionnelle

Salle (partie)

Un restaurant qui vous réconcilie en un seul repas avec la cuisine chinoise dans ce qu’elle a de meilleur et de plus sophistiquée.

 

Dans la masse plutôt informe des restaurants chinois qui pullulent dans la capitale, rares sont les perles où un chef dirige les cuisines, reste fidèles à certaines techniques et choix des produits, et soigne au mieux la présentation des plats. Le Tsé Yang est une de ces perles…

Parfaitement situé en plein cœur du VIIIème arrondissement, tendance Marceau/Iéna, le Tsé yang est d’un chic discret et presque cossu. Un grand couloir mène dans une grande salle à l’éclairage tamisé et aux couleurs sombres. Décor superbe, tableaux, tables espacées, vaisselle d’un goût exquis, salons privés, accueil parfait et service à l’avenant. Tout diffuse en ce lieu une ambiance de luxe sans ostentation où l’on se sent particulièrement bien. Confort ouaté, clientèle d’affaires à midi, tout roule dans le calme et la sérénité.

Sur la carte, on retrouve bien sûr les incontournables de la cuisine chinoise agrémentés de quelques plats originaux du chef Xie Nai Cai qui a fait une partie de sa (jeune) carrière dans la chaine Ritz Carlton. Bonne école au vu de sa maitrise d’aujourd’hui.

Assortiment de Dim Sum Rouleaux de Printemps

L’assortiment de Dim Sum est remarquable de légèreté et saveurs douces et délicates. Un must…
Après la fraicheur des Rouleaux de printemps aux légumes, par ailleurs très savoureux, les Crevettes en beignets aux fleurs de poivre sont un véritable chef d’œuvre de finesse et de goût, parfaitement maitrisés.
L’incontournable Potage Pékinois ne doit être en aucun cas contourner car ce classique est ici fidèle à la tradition et joliment présenté, et surtout bien relevé comme il se doit. Parfait !

Potage Pékinois Canard et thé au jasmin

Seul petit bémol, le Travers de porc aux 5 parfums qui ressemble plus à un spareribs américain et qui arrive un peu sec soit par une présence trop longue au four soit un réchauffage un peu long. Mais tout à fait correcte cependant, pas de quoi fouetter un chat… chinois.
Dans la même veine, mais en plus goûteux et fin, le Canard, thé de jasmin est un beau plat, bien servi et généreux. Un des plats signatures du chef, à juste titre.

Perles coco lotus Pommes caramel.

Desserts très soignés, à l’image des perles coco lotus, et final en beauté avec un classique qui vire ici au génie, minutieusement préparé sur table et absolument divin. Le nom ? Les Pommes caramélisées bien sûr !

Carte des vins haut de gamme et assez courte avec quelques vins au verre proposés avec talent par le sommelier Ronan Lievenes (9 €).

Un restaurant qui vous réconcilie en un seul repas avec la cuisine chinoise dans ce qu’elle a de meilleur et de plus sophistiquée. Une adresse, certes à prix au-dessus de la moyenne, mais précieuse.

Entrée25, avenue Pierre 1er de Serbie
75016 Paris
Tél : 01 47 20 70 22
www.tse-yang.fr
Fermé samedi midi et dimanche
M° : Iéna

Menu Déjeuner : 39 € (4 plats)
Menu Pékinois : 69 € (7 plats)
Dim Sum de 18 € à 21 €
Entrées 12 € à 35 €
Plats de 27 € à 65 €

Haut de page