Restaurants Paris

EnglishFrench

L’Electric

Paris (Xème) par Patrick Faus

: cuisine sans intérêt


: cuisine correcte


: cuisine intéressante


: cuisine enthousiasmante


: cuisine exceptionnelle

Salle (2)

Une cuisine éclectique, dans un lieu éclectique, qui joue sur l’éclectisme…

 

Le lieu est étonnant ! Flambant neuf, pimpant, vaste, aéré, lumineux grâce à une verrière surplombant l’ensemble. Certes l’entrée sur la rue ne paye de mine surtout dans ce quartier bruyant et dense en population bigarrée entre gare de l’Est et du Nord. C’est justement ce que veut le sieur Clergerie, propriétaire des lieux. Un décalage, un havre de paix, un endroit paisible pour travailler à plusieurs dans les étages ou seul pour lire ou réfléchir à l’avenir du monde. Dans un avenir très proche, il y aura des expositions de sculptures, peintures, et autres activités artistiques dignes de ce nom. Et il y a aussi un restaurant…

Salle (3).

Il occupe une grande partie du rez-de-chaussée, un long bar à gauche, et une série de banquettes rouges à gauche le long du mur, avec un ensemble de tables au milieu. Mobilier disparate, certaines tables en pieds acajou provenant du Georges V, d’autres ventes également au fil des occasions que sait saisir le boss. Il connait bien pour avoir ardemment fréquenté ce monde de la restauration.

Depuis l’ouverture début septembre 2021, on joue encore la prudence, et à juste titre. Par exemple, la carte des vins est volontairement courte mais on y trouve déjà de bonnes bouteilles (30 € en moyenne) et quelques vins au verre bien sélectionnés (de 4 € à 8,50 €), servis sans présentation de la bouteille. Sachant que c’est sur les verres que le restaurant fait les meilleurs bénéfices, on pourrait avoir droit à un petit effort. Choix de bières, cocktails et alcools, variée et déjà riche.
Prudence également pour la carte des plats, cependant bien équilibrée avec 5 entrées, 6 plats, et 5 desserts au choix. Elle est furieusement et délibérément … éclectique. On y trouve des influences d’un peu partout, et même françaises. Le chef Vincent Marcy maitrise assez bien son domaine et les énoncés attirent l’attention et la curiosité.

Oeuf braisé, mayonnaise herbes, mousse de foin.

Par exemple, ces Œufs braisés caramélisés, mayonnaise aux herbes, tuile de lin, mousse de foin, arrivent tout marrons dans une construction en équilibre instable. La recette vient de la Corée du sud où les œufs sont cuits presque durs puis trempés dans une marinade de caramel de soja et vinaigre de riz, et cassonade, et mis à reposer durant trois jours. Etonnant et plaisant à découvrir.

Suprême de volaille, crumble, jus de viande à la cerise

Même plaisir avec le Suprême de volaille de chez Bourdicaud, purée de cèleri, pommes, noix, jus de viande à la cerise très dense et un peu envahissant sur le plat, condiment tamarin et olives, gelée de Granny Smith. Du monde dans l’assiette, un peu trop peut-être car beaucoup de saveurs se confrontent les unes aux autres, et pourtant l’équilibre se fait grâce à la qualité des produits au lien supporté par la purée de cèleri qui accepte tout le monde. Jolis et savoureux suprêmes de volaille. Un plat compliqué mais réussi.

Crème caramel

On se repose et on revient en France avec une Crème caramel, réussie, en dessert. Ouf… On y trouve aussi les glaces de La Fabrique Givrée.

Accueil et service impeccable, simple mais efficace. Au final, une cuisine surprenante au bon sens du terme. Plats pensés, influencés par l’Asie et ses techniques. Des assiettes pas vraiment expérimentales mais pour le moins originales, bien réalisées, en une harmonie recherchée et souvent trouvée. Joli jeu de saveurs sur le sucré et le salé. De plus, les assiettes sont généreuses, et la (bonne) surprise est au coin de chaque plat.

128, rue Lafayette
75010 Paris
Tél : 01 82 28 39 80
https://electric-paris.com/
M° Gare du Nord
Fermé dimanche soir et lundi
De 10h à minuit
Dimanche de 10h à 18h30

Formules du midi : 21 € (2 plats) – 27 € (3 plats)
Menu enfant : 15 €
Terrines, planches, et produits à tartiner à toute heure
Petite épicerie
Brunch : 32 €
Carte : 27 € (minimum) – 39 € (maximum)

Haut de page