Restaurants Paris

EnglishFrench

Guy Savoy

Paris (VIème) par Patrick Faus

: cuisine sans intérêt


: cuisine correcte


: cuisine intéressante


: cuisine enthousiasmante


: cuisine exceptionnelle

A table !

C’est encore en ce lieu étonnant et grandiose que l’on déguste une des meilleures cuisines de notre pays.

 

Au fil du temps, des années, des décennies, Guy Savoy s’affirme comme une sorte de figure totémique de la cuisine française éternelle et comme le point de référence sinon d’ancrage par rapport aux aventures du moment. Bien sûr, on se moque des classements (il en sort un chaque mois) des meilleurs du monde ou du VIème arrondissement, mais on peut constater, c’est assez étonnant et réjouissant à la fois, que le chef n’a jamais autant maitrisé sa cuisine.

Qualité extrême des produits, inspiration intacte suivant les saisons, l’automne étant sans doute celle préférée du chef au vu de la qualité de ses plats. Saucier hors pair, l’œil et le bon sur les cuissons toujours parfaites, saveurs bien marquées et surtout un nombre limité de produits pour chaque plat pour aller à l’essentiel et réussir une harmonie parfaite. Les trois étoiles ne semblent pas un poids sur ses épaules comme pour certains chefs à la fragilité névrotique (suivez mon regard…), mais au contraire une sérénité qui lui permet à chaque service de définir les critères d’une cuisine française d’exception.

Ballotine foie gras, artichaut, magret de canard.

Notre dernier déjeuner est une magnifique démonstration de ces qualités.
Comme une Ballotine à base de magret de canard, foie gras, artichaut, et un généreux jus au café. Rustique et chic, savoureux et fin.

Tian de daurade poêlé,

Un Tian de daurade simplement poêlé, arrosé d’un jus corsé aux saveurs de bordeaux, entouré de champignons, croquant à la farine de seigle. Original et fort goûteux, mais toujours finalement très « terrestre ».

Pintade en trois préparations

Petit chef d’œuvre que cette Pintade servi en trois préparations à la mode d’automne, accompagnée de salsifis, blettes, et d’un remarquable jus de cuisson. Du Guy Savoy dans toute sa splendeur !

Purement chocolat.

Dessert superbe, bien dans le style du déjeuner et dans la lignée des plats précédents : un Purement chocolat « comme une tarte », et son coulis chaud et légèrement salé, sorbet glacé. Magnifique !

Rien à rajouter sinon que c’est encore en ce lieu étonnant et grandiose que l’on déguste une des meilleures cuisines de notre pays. Ce qui n’est pas rien !

11, quai de Conti
Paris (VIème)
Tél : 01 43 80 40 61
www.guysavoy.com
M° : Odéon
Fermé Samedi midi, dimanche, lundi

Menus :
Déjeuner : 250 €
“Textures, couleurs & saveurs” : 530 € (13 services)
Carte : 300 € (environ)

Haut de page