Restaurants Paris

EnglishFrench

Market

Paris (VIIIème) par Patrick Faus

: cuisine sans intérêt


: cuisine correcte


: cuisine intéressante


: cuisine enthousiasmante


: cuisine exceptionnelle

137495840_3651757511605534_5717220947136886910_n

Jean-Georges Vongerichten fête ce mois-ci à Paris (décembre 2021) les 20 ans de l’ouverture de son restaurant parisien Market

 

Quelle aventure ! Quel parcours ! Quelle réussite ! Jean-Georges Vongerichten fête ce mois-ci à Paris (décembre 2021) les 20 ans de l’ouverture de son seul restaurant parisien Market. Il fut sans doute le premier à démultiplier son nom et ses restaurants à travers le monde, faisant au passage certains envieux et provoquant certaines jalousies. Il est d’ailleurs curieux de constater que Maket n’a jamais été récompensé par le Michelin. Une étoile, même encore aujourd’hui, ne serait pas le scandale du siècle. Multi-étoilé à travers le monde, le Market demeure un restaurant comme les autres pour les guides. Etonnant et déroutant. Petit retour en arrière sur la success story du petit alsacien…

Rien de bien original pour débuter l’histoire d’un jeune garçon fasciné et enchanté par la cuisine de sa mère et de sa grand-mère dans son petit village de Illkirch-Graffenstaden, près de Strasbourg où il est né en 1957. Sa voie est tracée, et il se retrouve en apprentissage dans le temple de renommée mondiale en Alsace, l’Auberge de l’Ill de la famille Haeberlin (*** Michelin). Formation impeccable et classique dans une grande brigade. Il retrouvera la même ambiance mais en plus agitée chez Paul Bocuse qui commence alors son tour du monde. Fascinant pour le jeune Jean-Georges. Puis, une rencontre décisive, enrichissante, avec Louis Outhier, le chef trois étoiles Michelin à La Napoule. Le chef va lui proposer de partir en Asie pour l’ouverture de l’Oriental Palace à Bangkok. Sa rencontre avec la cuisine asiatique va être un choc dont il ne se remettra jamais. D’autant qu’il écume tous les pays en prenant les cuisines de nouveaux hôtels dont le Méridien à Singapour, ou le Mandarin à Hong Kong. Il va acquérir cette connaissance parfaite des épices et des saveurs de l’Asie alliée à ses origines françaises. Ces deux talents vont l’amener à conquérir New York.

Il y arrive en 1985, et s’installe au Drake Swisshotel. Une tornade sur la ville. Le New York Times le découvre et lui donne la note maximale dans ses colonnes. Premier restaurant à son nom « Jo Jo » en 1991, élu restaurant de l’année par le magazine chic Esquire. Puis, ouverture de Vong, restaurant fusion entre l’Asie et la France. Succès immédiat et JGV va le décliner à Londres, Chicago, et Hong Kong. En 1997, c’est dans le Trump International Hotel qu’il ouvre son restaurant mythique « Jean-Georges ». Les récompenses pleuvent et lors de la première édition du Michelin New York, il décroche trois étoiles d’un coup. Il en a aujourd’hui deux.

A ce jour, les projets continuent dont celui d’un immense building dans l’ancienne halles aux poissons dans downton New York qui va devenir en 2022 un espace restaurants, produits, boutiques food, etc. Jean-Georges ne faiblit pas…

Pour les 20 ans de du Market, il propose un Menu Spécial durant tout le mois de décembre. Il ne faut absolument pas le rater ! Une démonstration en 6 plats de son talent redoutable.

Toast aux œufs caviar & braise Saint-Jacquesx crues, cocombre marinz ayunjkkiul,w

Ouverture flamboyante avec un Toast aux œufs, caviar et herbes. Délice et finesse absolu entre le toast chaud et le caviar frais, sinon froid.

Saint-Jacques cru dans la coquille, concombre mariné au kombu, citron vert. Superbe de fraicheur, de contraste de saveurs, et de finesse, à nouveau. Un petit chef d’œuvre !

carpaccio de betteraves, aïoli aux piments_.. Bar à la plancha, choux de Bruxelles, sauce bhabanero...

Très esthétique en assiette ce Carpaccio de betteraves de toutes les couleurs, relevées et même réveillées par un aïoli au piment et herbes, et une courte crème d’avocat.

Franchement pimenté ( trop ?), un beau Filet de bar saisi à la plancha, relevé par cette sauce habanero, citron vert, et curieusement des choux de Bruxelles rôtis au thym dont l’accord avec la finesse du poisson ne saute pas aux yeux ni au palais. Un mariage discutable…

Belle pièce d’un chevreuil en croûte d’épices (encore !), choux rouge et douce purée de châtaigne. Un plat de gibier soft aux couleurs et saveurs de l’automne.

Sundae au potiron, noix de pecan, caramel.

Dessert « rigolo » et très USA avec un Sundae au potiron, graines de potiron et noix de pecan, arrosé d’une sauce caramel. Un clin d’œil aux années « Drugstore ». Sympathique.

Le lieu est toujours aussi, agréable, vaste, lumineux, clientèle paisible, service sans fautes, et accueil itou. Bon Anniversaire chef !!

La fine équipe !15, avenue Matignon
750098 Paris
Tél : 01 56434090
www.restaurant-market-paris.fr
M° : Franklin Roosevelt
Ouvert tous les jours

Menu “Market 20th Anniversary” : 180 € (hors boissons)

Haut de page