Restaurants Paris

EnglishFrench

Le Laurier

Chef : Andreas Mavrommatis

Paris (VIIIème) par Patrick Faus

: cuisine sans intérêt


: cuisine correcte


: cuisine intéressante


: cuisine enthousiasmante


: cuisine exceptionnelle

Salle

Nouveaux plats à ne pas manquer au Laurier

 

Discrètement mais efficacement, le restaurant Le Laurier d’Andréas Mavrommatis est en train de devenir la table la plus recommandable de l’avenue que le monde entier nous envie. Situé au deuxième étage des Galeries Lafayette Champs-Elysées, il y règne un calme à l’abri de l’agitation du magasin. Décoration de bon goût dans les tons pastel lumineux, grandes baies vitrées donnant sur l’avenue, accueil et service parfait, tout est en ordre pour votre plaisir. Le succès est d’ailleurs au rendez-vous et ce n’est que justice tant la cuisine est recherchée et parfaitement maitrisée dans une identité grecque et chypriote mais sans tomber dans les codes de l’identité forcenée.

Il y a peu, après la mise en place d’un brunch les samedis et dimanches, de nouveaux plats se sont fait jour sur la nouvelle carte de saison. Une bonne nouvelle qui vaut la peine de se déplacer pour en avoir le cœur et le palais net !

Mezedes. Cabillaud.

Les Mezedes, connus ou nouveaux, sont particulièrement soignés et rivalisent de saveurs bien marquées. Quoiqu’il arrive, il faut absolument goûter aux Feuilles de vigne farcies au riz Arborio, aneth, pignons de pin, un délice qui vous réconcilie avec cette spécialité tant galvaudée et martyrisée ailleurs. Même « « punition » avec la Purée de pois chiche, crème de sésame, huile d’olive, citron (remarquable de finesse). Les aubergines grillées, huile d’olive, citron, ail, ainsi que les œufs de cabillaud, sont des « must » absolu. On retrouve toujours dans ces mezedes, et dans tous ses plats, l’exigence de Mavrommatis pour l’excellence de ses produits.

Moussaka

L’halloumi AOP au lait de brebis et chèvre grillé, en petits dés, est recouvert d’un velouté de potiron à la cannelle cassia, châtaigne au miel de caroube, et cresson frais : un sympathique plat d’automne qui serait parfait avec un velouté moins épais.
Inévitable Moussaka, toujours aussi superbe, et une nouveauté intéressante avec ce Cabillaud à la plancha, viennoise aux agrumes, quelques lentilles de Grèce, le tout un peu noyé dans une émulsion au cresson et yaourt de brebis. Goûteux, cependant…
On peut aussi tester la joue de bœuf au risotto d’épeautre, les Saint-Jacques rôties à la boutargue, et un Poulpe grillé aux pommes de terre safranées. Il y a des pâtes et des brochettes à la rôtissoire, avant de terminer en beauté par l’addictif et fameux Macaron aux pistaches d’Egine, ganache, praliné pistache et un délicat jus d’agrumes à la rose. Un pur délice…

Macaron pistache.

Au Laurier, les saisons se suivent dans la qualité des plats, dans le choix pointu des produits, dans le festival des saveurs proposées sur un thème franco-grec et quel que soit l’heure de votre venue (les pâtisseries grecques et autres à l’heure du thé sont quelque chose… ), le style Andréas Mavrommatis est de plus en plus affirmé dans une cuisine fidèle à ses racines avec une vision actuelle. Une réussite…

Le Laurier
Restaurant – Salon de thé
Galeries Lafayette Champs Elysées
Accès : 2ème étage par l’escalator
60, avenue des Champs-Elysées
75008 – Paris
Tel : +33 (0)1 42 89 83 53
Mail : laurier@mavrommatis.fr
Horaires
Ouvert 7j/7 en service continu de 11h30 à 20h00
Menu – Carte : 35 € (plat, dessert) – 38 € (entrée, plat)
Carte : 50 €, environ

Haut de page