Restaurants Paris

EnglishFrench

Il Vino par Patrick Faus

: cuisine banale


: cuisine d’un bon niveau


: cuisine intéressante et gourmande


: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux


: cuisine exceptionnelle

… l’imagination et le talent sont au pouvoir en cuisine, à nous d’être à la hauteur…

Truffe d'AlbaIl y avait ce jour-là de la truffe d’Alba. C’était la première de la saison et la rencontre chaque année avec cette truffe d’exception tant par sa rareté que par sa saveur unique est toujours un moment d’excitation dans l’attente de savoir enfin « comment est-elle cette année ? ». Magnifique de saveurs complexes, puissante ma non troppo et, bonne nouvelle, pratiquement moitié prix que l’année dernière.

Enrico Bernardo et son chef José Manuel Miguel, qui chapote également le Goust, l’avait râpée sur un Œuf cuit à basse température accompagné d’une simple mais géniale purée de pommes de terre. Œuf et pomme de terre restent les meilleurs amis de la truffe qu’elle soit noire ou blanche. Harmonie parfaite, subtilité et rusticité, un chef-d’œuvre de enricobernardo_contenido_bio03plat ! Pour rester dans le pays, un Barbera d’Alba 2011 de Carlo Giacosa… digne du plat

Décidément voilà un duo gagnant qui se complète et s’entend pour former une équipe qui est bien partie pour aller loin. Une étoile déjà pour Il Vino et sur ce dernier repas il ne serait pas choquant que la deuxième soit là. Mais foin des récompenses ! La salle du premier restaurant d’Enrico Bernardo, un coup de maître, est toujours aussi agréable, chic sans ostentation, aux éclairages subtils le soir avec une ambiance de joyeux mangeurs aussi gourmets que gourmands.

Huître, campari, orangeEnrico est un homme formidable. Hôte parfait, accueillant, tout sourire, virevoltant dans la salle l’œil à tout et un mot pour chacun. Il commente, sert, ouvre un Porto en coupant le goulot, à l’ancienne avec les pinces chauffées. Ses prodigieuses connaissances en vin, il sait en faire profiter l’amateur éclairé comme le client normal sans aucun étalage ou forfanterie. A l’écouter, on a envie de boire. Le service est parfait, un peu italien, un peu français, les cousins de toujours réunis sous un même désir de bien faire. En ce moment, le chef propose deux menus suivant son inspiration, ses produits, ses envies et les nôtres. L ‘imagination et le talent sont au pouvoir en cuisine, à nous à table d’être à la hauteur. Un challenge de vraie complicité et d’harmonie entre un chef et ses clients.

En guise de bienvenue, un verre de Vouvray pétillant 2007 de chez Foreau, fort bien venu… Ici, même les amuse-bouches sont intelligents. Ils sont frais, sur des saveurs presque apéritives comme l’Huître, Campari, orange, la Lisette Gambas crues, sorbet Lemoncellomayonnaise wasabi, jus de concombre, une pointe de curry, et les Gambas crûes, sorbet Lemoncello. Ces mini-plats se suivent en rythme, font entrer dans le monde du chef comme l’on feuillette les pages d’un magazine avant de s’y plonger. Le plongeon arrive avec les Cèpes, pommes grenaille, anguille fumée, violent tellement le plat est empli de saveurs rustiques et magnifiques, avec le Gevrey Chambertin 2008 de chez Pierre Damoy, pure merveille et l’un des vignerons favoris de Bernardo. Canard col vert, risotto (le chef est le roi du risotto !), girolles. Tout est dit, parfait. Un sorbet Muscat pour respirer et pour rester sur la tonalité « raisin », puis un superbe dessert d’automne : figues, poires, raisins, pochés aux parfums de cannelle et de badiane. Subtil et parfumé. Que c’est bon de bien manger !
Il Vino ? Une grande table parisienne, tout simplement… mais c’est si rare.

photo (5)Il Vino
13, boulevard de La Tour-Maubourg
75007 Paris
Tél : 01 44 11 72 00
www.ilvinobyenricobernardo.com
M° : Latour-Maubourg
Voiturier
Fermé samedi midi, dimanche et lundi
Menus : 38 € (déjeuner)
Menus Dîners : Sur les routes du monde : 75 €
Sur les routes de France et d’Italie : 95 €

Haut de page