Le Moulin de La Roque – AOP Bandol et Pâté en Croûte

FrenchEnglish

Le Moulin de La Roque

AOP Bandol

et Pâté en Croûte

Sélection Food Saga par Patrick Faus

IMG_8438

 

Datant de 1941, on a oublié que l’AOC Bandol est une des plus anciennes de France. C’est ici que le mourvèdre est devenu le cépage de référence. Un cépage pas facile, pas marrant même, car difficile à apprivoiser et qui refuse parfois de mûrir. Il a de toute façon une maturité lente et convient donc parfaitement à l’ensoleillement local.
C’est vraiment dans les rouges que le mourvèdre donne toutes ses caractéristiques : puissance et élégance, rouge profond de la robe des vins, et des arômes typiques de fruits rouges bien mûrs. Il est très copain avec le grenache et le cinsault, et ne déteste pas un peu de syrah ou de carignan.

Le Moulin de La Roque est fondé dans les années 1950. Il était au départ destiné à l’élevage des Bandol durant les 18 mois imposés par les décrets d’appellation. Au fil du temps, et par la volonté de certains vignerons, il devient cave de vinification des vins de Bandol en 1964. En 2012, le site du Castellet accueille une nouvelle cave et en 2016 c’est une nouvelle boutique qui s’ouvre au Beausset.
La gamme est large et complète, répartie selon les différents terroirs mais aussi à l’âge des vignes. Les Adrets qui sont une bonne introduction au Bandol (vignes de 4 à 12 ans), les Baumes dans les trois couleurs avec une structure tannique plus soutenue, et Tarente, issu de vieilles parcelles, et allant jusqu’à 95% de mourvèdre.

Cuvée Tarente rouge

cuvee-tarente-rouge

Cépages : mourvèdre, carignan
Belle couleur concentrée. Fruits rouges, cerises noires, épices, réglisse. Soyeux, équilibré, belle intensité. Harmonie avec les différents composants du pâté. Bel accord classique.

 

Cuvée Nartette, rouge, 2017, bio

domaine-de-la-nartette-rouge-2015-1

Cépages, mourvèdre, cinsault
Cultivé sur un espace protégé du Conservatoire du littoral. Superbe robe rouge profond, presque noire. Un vin tout en puissance maitrisée, velouté en bouche, élégant, charnu, riche. Bref, un vin complexe sur des fruits bien mûrs, cassis et toujours ces nuances d’épices. Il faut un solide pâté en croûte pour lui tenir tête.

 

Cuvée Tarente, blanc

cuvee-tarente-blanc

Cépages : clairette, ugni blanc
Une robe claire, des arômes de tilleul et d’agrumes, une bouche délicate, pleine de fraicheur et de vivacité. Douceur, moelleux du foie gras et des volailles sont rehaussées par la vivacité et les subtiles saveurs d’agrumes du vin. Un plaisir subtil et fin. Servir à 10°.

Vin pâté en croûte1 route des Sources
83330 Le Castellet
Tél: 04 94 90 03 23
contact@laroque-bandol.fr
www.laroque-bandol.fr

 

Haut de page